Partagez | 
 

 Je ne peux pas m’empêcher je sais… [PV Beau]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 68
Date d'inscription : 29/09/2017



MessageSujet: Je ne peux pas m’empêcher je sais… [PV Beau]   Lun 9 Oct - 13:27

Voilà une semaine que j’étais ici dans cette académie, voilà une semaine que je m’ennuyais à en mourir. Bon le positif, j’avais trouvé une personne nommé Bran pour m’aider à me métamorphoser et j’avais aperçu ma jumelle. Si seulement, je pouvais le dire à quelqu’un qu’en fait, je suis sa sœur, que j’ai été enlevé à ma naissance par un sbire de Mordred. Soupirant, qu’allais-je faire aujourd’hui, c’était la pause déjeunée et je ne voulais pas me fondre encore dans le monde, je ne voulais pas encore me cacher. Mes cheveux lissés comparaient à ma sœur, au moins là-dessus je pouvais dire qu’il y avait une différence et il était plus long… Mais oui, je lui ressemblais et cela me mettait de très mauvaise humeur. J’avais envie de la tuer !

Marchant dans le parc, j’aperçois au loin Beau, un sourire en coin, celui-ci était mon ex petit-ami. Oui bizarre vu le spécimen, mais comme petit copain, il était super. Dommage que je doive séduire le prince Vanyel pour lui faire un enfant afin de lui voler le trône, sinon je serais encore avec. Enfin, autant s’amuser, j’en avais toujours le droit ça.

Quand j’y pense, je dois lui en vouloir à celui-ci. Oui, les rumeurs vont vite. Beau c’est fait battre par une rousse en sport. Et pourquoi… Parce que celui-ci lui avait mâté le cul… Levant les yeux au ciel, non je n’étais pas jalouse, mais l’embêter pour l’avoir dans ma poche avec mes gestes par la suite, j’adore.

M’approchant de lui, je mords ma lèvre inférieure et sourit avant de lui dire :


- Tient, salut le perdant… Comment vas-tu depuis le temps que l’on ne sait pas vu ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar


MEMBRELe plus Beau n'est plus Gaston !


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 141
Date d'inscription : 21/09/2017



MessageSujet: Re: Je ne peux pas m’empêcher je sais… [PV Beau]   Lun 9 Oct - 14:33


J'étais encore ennuyé de la conversation avec Andrea et sa copine simiesque, je crois même que j'avais encore mal à la tête même ! Je soupirais d'un profond soupire long comme jamais. Oui je pensais que cet état resterais encore des heures voir des jours, tellement ça avait été une épreuve. J'étais assi sur un banc, j'étais peut-être à ma 10ème clope de l'heure, oui ça faisait du bien je dois avouer, même si je sais que je risquais de chopper je ne sais quoi comme maladie dégeu.

Brusquement j'entendis des bruits de pas, je relevais la tête, la clope au bec, je tirais une longue taffe reconnaissant qui était devant moi. Mmm Que de bons souvenirs !!

« Ne rigole pas avec ça, je te promet je me vengerais de cette sal... Tu sais qu'elle te ressemblait ? Mais son cul était plus bombé que le tien » un sourire vicieux apparu sur mon visage je la connaissais par cœur, il y avait tellement de chance qu'elle morde à l'hameçon

Je me levais et l'enfermais dans mes bras, notre relation avait toujours été ainsi, elle m'avait quitté mais je ne lui en voulais pas, je ne connaissais pas ses plans dans la totalité mais, je lui faisais confiance ça devait être dur d'avoir un petit ami. Je tirais une autre taffe la serrant contre moi, elle allait sentir la fumé, mais quelque part, elle sentirais aussi mon odeur et l'idée me plaisait assez. Jaloux ? Pas vraiment, mais jamais bien montrer aux autres hommes que j'étais déjà passé !


Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 68
Date d'inscription : 29/09/2017



MessageSujet: Re: Je ne peux pas m’empêcher je sais… [PV Beau]   Lun 9 Oct - 14:56

M’approchant de lui sans même vouloir me cacher, je souris quand celui-ci lève brusquement la tête vers moi, la clope au bec. M’arrêtant face à lui, je lui prends la clope et tire une taffe. Aspirant bien la fumée, je la fais passer par mon nez. Le sourire sur les lèvres, je me tourne et lui montre de nouveau mes fesses. Mon pantalon moulant montré bien les formes, je me retourne et lui dit :

- Il est toujours le même si tu veux.

Oui j’adorais jouer avec Beau, mais je savais aussi esquiver les questions. Le regardant se lever, je reprends une taffe dans sa clope et le laisse m’enfermer dans ses bras. Positionnant mes bras autour de son cou, je le regarde et remet sa cigarette dans sa bouche afin qu’il en prenne une taffe à son tour. Me tournant et me blottissant dans ses bras, je pose ma tête au creux de son cou et pose une main sur son torse. Son odeur, hmm qu’elle me manquait et ses muscles… Il y avait trop de vêtement sur lui, dommage.

Mordillant ma lèvre inférieure, je lui souris et m’éloigne doucement tout en le caressant du bout des doigts.


- Que fais-tu ici seul dis-moi ? Aucune fille à draguer ? Je suis sûr que tu as une file d’attente pas possible. J’espère que je resterais toujours la première de la queue en tout cas.

Le regardant, je lui prends son paquet de clope dans sa poche de son pantalon, en prend une et le range délicatement. Lui prenant également son briquet, je mets la clope à ma bouche et l’allume. Levant la tête au ciel, laissant bien apparaître mon décolleté plongeant entre mes cheveux, je prends une longue taffe et dis :

- Hmmm ça fait du bien. Je crois que cette chose restera toujours ma meilleure amie.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


MEMBRELe plus Beau n'est plus Gaston !


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 141
Date d'inscription : 21/09/2017



MessageSujet: Re: Je ne peux pas m’empêcher je sais… [PV Beau]   Lun 16 Oct - 10:23


Ah la clope ! Ça faisait du bien, mais vraiment en plus ! Je me sentais détendu à l'extrême avec juste une cigarette, alors 10 plus tard, c'était le PARADIS pour moi. Je me sentais enfin mieux ! Mais bon, j'étais quand même relativement angoissé, je m'explique, je ne me sentais pas à ma place ici. Je ne sais pas, le manque de ma famille peut-être … Ma sœur ne revenait pas, Malicia fraîchement retrouvée disparaissait aussi, et maintenant, les Nunuches d'Albion, avait compris que j'étais peut-être un coureur de jupon rendant mes séances de dragues plus longues que l'Acte ! Pfff !!! Je préférais les filles de l'Île !!

J'étais sur un banc quand Morgie vint me retrouver, je lui souris, elle était bien vite au creux de mes bras, me piquant aussi mes cigarettes, pas grave !

« Nan, maintenant faut que je leur prouve que je suis fidèle ,que je reste avec elles deux jours pour les sauter, et après les quitter... C'est relou ! Du coup, je réfléchissais à un nouveau plan d'attaque, mais toi, bien entendu que tu es la première, tu as même un pass V.I.P !!! De même pour me faire la cuisine, tu es la meilleure pour ça ! »

Elle sentais si bon, je l'embrassais sur le haut de la tête, pour une fois que j'étais plus grand qu'une fille, malheureusement je n'avais pas hérité de la taille de mon père, peut-être de ma mère qui sait ?

« Et toi beauté fatale, que fait tu ici ? Tu veux retrouver ton bon vieux Monfort ? Tu as accomplie ta mission avec Pissdragon ? »

Ouais, nouveau surnom, et j'étais plutôt fier !
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 68
Date d'inscription : 29/09/2017



MessageSujet: Re: Je ne peux pas m’empêcher je sais… [PV Beau]   Lun 16 Oct - 15:28

Il n’y avait pas seulement la clope qui détendait et qui me faisait aller bien. Il y avait également la magie, quand je l’utilisais c’était un régal et puis, il y avait le sexe, manque de peau, le meilleur que j’ai eu dans mon lit était celui qui était à cet instant à mes côtés dans ce parc. Aucun pour le moment ne lui arrivait à la cheville. Peut-être le prince, je verrais bien quand je coucherais avec lui pour avoir un fils. Bref, proche de Beau, j’étais bien, dommage que j’ai dû le larguer avant d’arriver à l’académie. Si je n’avais pas eu cette chose à faire avec Vanyel, je serais resté avec lui.

Fumant ma cigarette doucement, je reste près de lui et l’écoute me dire pourquoi celui-ci était seul dans ce parc alors que j’étais persuadé qu’il y avait tellement de filles qui voulaient avec. Rigolant à ses paroles, je finis par caresser son torse au-dessus de son tee-shirt, jusqu’à m’arrêter juste au-dessus de la ceinture.


- Hmm, ne me tente pas Beau, tu sais très bien que je suis gourmande.

Oui j’étais gourmande de lui et il le savait. Même si, je l’avais largué, Beau me manqué. Mais je préférais garder ça pour moi, s’était après tout une marque de faiblesse et j’en voulais dévoiler aucune. Levant par la suite les yeux au ciel quand celui-ci parla de cuisine, je ne peux me retenir de dire :

- Mouais, je t’ai trop habituée à te faire à manger toi…

Un sourire aux lèvres, je le laisse m’embrasser sur le haut de ma tête. Puis lève la tête vers lui quand il reprend la parole. Un sourire en coin, je lui réponds :

- Oh moi, je faisais un petit tour pour m’éloigner de tous ses microbes d’élèves.

Et surtout de cette Arya, je ne voulais pas la croiser, ni même la voir.

- Et je suis tombé sur toi, tant mieux ça faisait longtemps.

Puis Beau me demanda si ma mission était accomplie. Soupirant, je fais non de la tête et dit :

- Malheureusement non… Malicia traine toujours avec alors je n’ai même pas deux seconde pour aller le voir. Enfin j’y arriverais.

Le sourire sur mes lèvres, je pose mes lèvres sur les siennes et lui mord la sienne, pour ensuite dire :

- Et pas mal le surnom cette fois-ci.

Jouant avec ses lèvres, je me mets sur la pointe des pieds et introduit ma lague dans sa bouche pour la mêler à la sienne. S’il s’avait comment il me manquait… Il ne voulait surement plus de moi après que j’ai fait ma mission, alors autant que je profite maintenant de sa présence.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


MEMBRELe plus Beau n'est plus Gaston !


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 141
Date d'inscription : 21/09/2017



MessageSujet: Re: Je ne peux pas m’empêcher je sais… [PV Beau]   Lun 16 Oct - 20:08


Et tu es la plus délicieuse de toute les gourmandes, ma douce sorcière

Je me léchais les lèvres rien que de me souvenir nos ébats plus que mouvementé un peu partout sur l'Île, bien souvent on nous disais déjà marié et parents tant on était des lapins. Je crois que ça avais choqué beaucoup de monde quand elle m'avait larguer. Officiellement, j'avais été larguer à cause de mon machisme, officieusement, c'était dû à l'existence de ce Pissdragon de malheur. J'avais été effondré de la perde, m'en voulant de ne pas avoir su lui montrer mon intérêt, et surtout m'être montré Digne devant le Père. Même si mon petit doigt me disait que cette mission était plus importante pour le Père Pendragon que les sentiments de sa tendre fille. Oui je faisais une distinction entre les Pendragon et les Pissdragon, pour moi Vanyel ne méritait pas ce nom Digne et Féroce, il était beaucoup trop.... trop... Albionnais quoi !

Mais tu es celle qui cuisine le mieux, même Tonton Lefou cuisine moins bien que toi !

Je l'aimais ? Je ne sais pas, j'avais toujours eu ce petit doute dans le fond, Malicia ou elle ? C'était une question trop longtemps sans réponse. Elle me disait vouloir fuir la populace quelque part je la comprenait, c'était relou toute cette énergie

Je te comprend, y'a trop de bonté là-bas, c'est trop Hypocrite, ils ont enfermés nos parents et leurs familles, nous, sans se retourner. Nous condamnant, et maintenant ils nous invitent ? C'est de la connerie, rien que le terme d'inviter est ridicule, on aurait jamais du payer pour nos parents. Les péchés du père ne sont pas ceux du fils.

Oui je haïssais cette hypocrisie et cette injustice, pourquoi attendre nos 17 ans, pour nous INVITER à venir ETUDIER à Albion, oui étudier, car après on deviendrais quoi ? A qui ça sert dans ce cas là ? C'est sur que mon diplôme de l'Académie d'Albion me serait bien utile sur l'Île pour reprendre les reines de l'entreprise familiale, soit une boutique de Chasse et de Taxidermie. SUPER ! Oui j'étais aigre, et il y avait de quoi non ? On nous offrait de la poudre aux yeux.... Je secouais la tête chassant mes idées de vengeances et de haines au loin, j'étais avec une très jolie fille

Tu me reviendras après ta mission ?

Je la regardais dans les yeux, j'étais sérieux, quoique fusse sa mission dans sa globalité, je souhaitais qu'elle revienne vers moi. Même si, je devais élevé l'enfant d'un autre. Oui je me doutais que Séduire Pissdragon ne serais pas la seule étape, ça ne ressemblait pas a Papa Pendragon et ses plans machiavélique
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 68
Date d'inscription : 29/09/2017



MessageSujet: Re: Je ne peux pas m’empêcher je sais… [PV Beau]   Mar 17 Oct - 11:42


- Et je pourrais l’être encore et toujours…

Oui je le cherchais, mais je voulais aussi qu’il ne m’oublie pas. Malgré tout, je voulais que Beau m’appartienne et le savoir dans le lit d’autres filles, m’irisée les poils. Enfin, encore, même moi j’avais fini dans d’autres lits, mais la chose dont j’avais peur à propos de Beau, c’est qu’il tombe sous de charme d’une autre. Et là, je pourrais devenir vraiment méchante, à même la tuer. Peut-être grâce à mes potions ou encore à ma métamorphose que j’apprends avec Bran ou tout simplement égorgé pendant la nuit. Hmm que des choses mauvaises, j’adore.

Ressasser les souvenirs de nos partis de jambes en l’air partout sur l’île me fait sourire. Tout le monde disait vraiment que l’on était pas du tout sortable. Surtout quand on nous retrouve dans un endroit alors qu’il doit y avoir du monde le soir même. Il avait été dur pour moi de le largué, mais malgré le fait que je sois une « méchante », je reste fidèle quand je suis en couple et c’est ce que j’étais avec Beau. Et c’est d’ailleurs pour ça que je ne le suis plus aujourd’hui avec personne, comme ça j’ai aucun compte à rendre, si je couche avec un autre. Cela avait choqué beaucoup de monde que je l’ai largué et personne ne sait réellement pourquoi, mise à part lui-même et je savais qu’il avait eu mal de me perdre, même s’il faisait bonne figure avec son père après cela.

Enfin, s’était ce que je devais faire, je dois après tout séduire le prince Vanyel pour pouvoir avoir un fils de lui. Je suis même prête à me métamorphoser dans la peau de Malicia pour réussir ma « mission », quitte même à la perdre après cela. Je devais réussir à faire régner mon futur fils sur le trône et j’y arriverais.

Bref, le sourire sur les lèvres quand celui-ci me parle de son tonton, je finis par lui répondre :


- C’est parce que ton père ne lui donne pas tous les ingrédients qu’il faut pour faire de la bonne cuisine.

Oui j’étais bonne cuisinière, parce que j’étais également bonne à faire des potions, on apprend bien à manier les ingrédients après avoir passé des heures derrière des bouquins ou un chaudron. Bon après j’avoue que la cuisine et les potions n’étaient pas la même chose, mais j’étais doué pour les deux.

Beau me demanda ensuite qu’est-ce que moi j’étais loin de tout le monde, seule surtout. A vrai dire, je ne supportais pas de voir les « gentils » mêlaient aux « méchants » et tout faire pour s’apprécier, alors que logiquement on devrait se faire la guerre. Je ne dis pas Bran est un « gentil » mais il m’aide pour mon don de métamorphose. Après ça, je n’ai pas vraiment d’ami « gentil » et je n’en veux pas, je les prends juste pour les utiliser comme cette naïve de Mélody.


- Je suis tout à fait d’accord avec toi.

Même si, je ne suis pas mieux que mon père lui-même, ce que Beau disait est vrai. On ne méritait pas d’être enfermé là-bas. Même si je ne regrette rien étant donné tout ce que j’ai fait avec ce bel homme à mes côtés. Le voyant secouer sa tête, il avait de la vengeance dans les yeux et je savais que si un jour, j’ai moi-même envie de me venger, je pourrais lui demander de l’aide. Mais pour le moment, nous étions loin d’être le nombre gagnant, il y avait trop de « gentil » et il fallait être stratégique et surtout ne pas faire n’importe quoi et commencer par le début. Et ce début, c’est ma « mission ».

Le regardant droit dans les yeux, je lui caresse le visage. Je voyais que sa question lui tenait à cœur et surtout qu’elle était sérieuse. Un sourire tendre aux lèvres, que seul lui en avait vu, je lui réponds :


- Si tu veux toujours de moi après que celle-ci soit faite, pourquoi pas.

Oui, je ne voulais pas lui montrer entièrement que je voulais vraiment retourner auprès de lui après cette « mission ». Je ne devais pas lui montrer un seul de mes sentiments, même si celui-ci lisait en moi comme dans un livre ouvert. J’avais mes secrets et il savait que je ne pouvais les révéler pour le bien de tous, même de nous.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


MEMBRELe plus Beau n'est plus Gaston !


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 141
Date d'inscription : 21/09/2017



MessageSujet: Re: Je ne peux pas m’empêcher je sais… [PV Beau]   Mer 18 Oct - 10:37


Oh, tu me cherches Poupée ?

Je me léchais les lèvres, puis après hésitation je lui léchais les siennes en lui faisant un très léger clin d'oeil. J'avais la haine envers ce Pion de merde, un Pion oui c'était ce qu'il était sur tous les échiquier. Celui de Mordred déjà, ce n'était qu'un pion pour parvenir a ses fins, et par extension sur celui de Morganna. Il était aussi clairement le pion principal sur celui d'Arthur ce n'était pas possible sinon, un genre d'Ambassadeur de la Perfection pour continuer à laisser les Pendragon au pouvoir. Pff connerie ,vraiment, je pense qu'il y a des gens qui pourrais mieux gouverner que cet idiot de Vanyel. D'ailleurs c'était quoi ce prénom ? Je pensais surtout à des gamins de l'Île plus intelligent et plus mature que lui, Croco par exemple. Pas moi, j'avais toujours l'image de mon pécore de père au dessus de la tête. Par contre, Malicia ou ma sœur seraient aptes elles.

Que veux-tu Papa veux toujours qu'on mange ce que lui à décider, c'est à dire le fruit de la chasse... Donc, on as vite fait le tour.

Je serrais des points, je n'avais pas à payer les travers de mon père, je n'aurais même pas du être élevé et conformé par lui. C'était tellement de la connerie, ils s'imaginaient quoi ? Qu'une fois enfermé Gaston, Maléfique, Mordred, Cruella, Ursula, Morganna sa sœur, ou encore Yzma , Lady de Trémaine et Regina la méchante reine, ils se seraient repentit et auraient élevé leurs marmots comme des princes et princesses dans la bonté et dans la beauté ? De la connerie, pure et dure. Et quand  bien même il ne savait ou ne se doutait pas qu'il y aurait des enfants, pourquoi alors qu'il était au courant de notre existence, il n'a pas fait une extraction de masse ? Pourquoi n’inviter que les enfants de plus de 15 ans encore mineur ? Pourquoi pas la petite Java petite fille de Lady de Trémaine ? Pourquoi pas Uma la fille d'Ursula ? Hein Pourquoi pas tous le monde. Et d'ailleurs le terme d'Invité pour moi était très injurieux.

Merci, enfin quelqu'un qui me comprend, ma sœur est si heureuse d'être ici, Matt est comme d'habitude imperturbable et Malicia l'amour l'aveugle. Ça me fait vraiment un bien fou de t'entendre dire ça

Je la regardais reparlant de sa mission, elle me répondit un pourquoi pas, mais je le connaissais si bien, pour moi j'entendais presque la supplication de la reprendre, ou bien c'était ce que je voulais entendre à cet instant, mais que voulez vous ? On ne le saura pas de suite. Je m'écartais donc un peu d'elle, faisant semblant de chercher dans mes proches, en réalité j'enlevais ma bague que je portais au petit doigt avec une jolie tête de mort. Je savais qu'avec sa magie elle l'adapterais a ses propres doigts. Je mis un genou à terre

Alors promet moi de revenir vers moi, et de m'épouser Morganna, quoi que fusse ta mission je serais toujours là pour toi, même si.... Même si tu portes son enfant, même si je dois affronter ton père, même si je dois affronté mon propre père, s'il te plaît, je... tu me manques tellement....
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 68
Date d'inscription : 29/09/2017



MessageSujet: Re: Je ne peux pas m’empêcher je sais… [PV Beau]   Mer 18 Oct - 20:34


- Peut-être qui sait. Ça ne te plait pas ?

Qu’est-ce que j’aime le chercher, j’aimais avec sa langue sur mes lèvres et bien plus encore que nous ne ferons pas tout suite, à moins que… Je savais qu’il ne pouvait voir en peinture Vanyel, quand je lui dirais que ma mission est faite et que nous pouvons tout faire pour le tuer, je suis sûr qu’il serait premier. A moins que mon père le fasse lui-même à voir, je n’avais pas vraiment envie que Beau est des ennuis à cause des plans de mon père. En tout cas, si je pouvais régner pour ma part sur le trône, qu’est-ce que je ferais souffrir toutes ses pourritures de gentil. Hmmm je ne m’en régale rien qu’à y penser.

Haussant les épaules, je ne peux retenir un petit rire et lui réponds :


- Oui mais le fruit de la chasse de ton père, ramène de la bonne viande. Après j’avoue que quand c’est toujours la même ce n’est pas vraiment terrible. Je te referais des petits plats si tu veux.

Je le comprenais parfaitement sur le fait que tout le monde ici était faux. On dit que les gentils sont parfaits, à vrai dire, ils ne le sont pas mieux que nous et je trouve parfois qu’ils sont pires. Enfin, après chacun avait son avis, mais le mien était le même que celui de Beau.

- Ta sœur est heureuse d’être ici vraiment ? Après, elle n’avait peut-être pas de lien comme nous sur l’île. Malicia, je ne sais pas ce qu’elle lui trouve, mais bon oui l’amour rend aveugle.

Le sourire aux lèvres, je deviens par la suite sérieuse dans mes paroles. Oui j’avais peur de le perdre, comme je perdrais Malicia après avoir fait ma mission. Lui ne répondant pourquoi pas, je savais que Beau allez comprendre mes paroles. Le voyant par la suite s’écarter de moi et chercher quelques choses dans ses poches, je le regard et écarquille les yeux quand celui-ci pose un genou à terre devant moi. L’écoutant, je ne savais pas quoi faire, j’étais pour la première fois gênait, mais s’était une bonne gêne je trouve, surtout avec ses paroles. D’ailleurs, quand il me parla de l’enfant, je ne revenais pas qu’il avait compris ce qu’il allait se passer. Quand il termine de parler. Je lui souris tendrement et le relève doucement pour lui dire droit dans les yeux.

- Je te le promets de revenir vers toi Beau, je te promets que je t’épouserais quand cette mission sera faite et je te promets d’être là quand tu devras affronter ton père, car je sais que ça va être dur.

Levant la pointe de mes pieds, je pose mes lèvres délicatement sur les siennes et fini par l’embrasser amoureusement, afin de répondre à ses paroles « tu me manque tellement ». Mais que voulait-il dire après le je ? Il ne fallait pas qu’il le dise si s’était ça que je pensais.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


MEMBRELe plus Beau n'est plus Gaston !


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 141
Date d'inscription : 21/09/2017



MessageSujet: Re: Je ne peux pas m’empêcher je sais… [PV Beau]   Sam 21 Oct - 13:54


Si tu demandes, c'est que tu me connais plus mal que ce ne que je ne pensais.

Je lui léchais légèrement l'oreille pour la faire frissonner contre moi. J'aimais la sentir émoustillée à cause de moi. Elle me promis des petits plats et je lui souris

Mon père adore chasser les gros gibiers, paraît que ça fait plus Viril, du coup, naturellement on en as rapidement marre de manger du Cerf ou du Grizzly. J'aimerais bien que tu me refasse la cuisine, j'adore tes petits plats, surtout avec tes pâtes !

Elle me parla de ma sœur et de Malicia, je me grattais la tête en haussant les épaules, surtout a propos de ma petite sœur, enfin c'était elle l’aînée mais chut hein !

Tu sais comment est mon père, surtout avec ma sœur, elle à souffert plus que moi. Heureusement, mon Oncle était là pour elle, mais ce ne doit pas être facile à vivre de se voir contrainte de tout faire niveau ménage. Dès fois, je me dis que je devrais changer ma vision de la femme, mais a part avec toi, je trouve ça dur...Quant a Malicia, tu sais, je crois que l'amour rend plus qu'aveugle vu la tête de Pissdragon...

Je mis un genou à terre, attendant fébrile sa réponse, puis je l'écoutais le cœur au bord des lèvres, prêt à mourir presque. Je ne me livrais jamais comme ça, pour la première fois de ma vie j'étais honnête avec une personne, avec elle. Pour la première fois, je me montrait comme Beau de Monfort et non comme Gaston JR de Monfort, j'avais enelevé ce fichu masque et l'avais lancer tellement loin. J'étais moi-même, avec mes sentiments, mes idées mais surtout, ma vengeance. J'en voulait à tous ces gens qui nous avaient bannis au loin, dans un endroit rempli de pauvreté et de souffrance ,tandis qu'eux se servaient des Royaumes des méchants, de leur richesse par exemple. C'était dégelasse.

Je lui passais la bague a l'index, c'était une bague de fiançailles mais, elle avait quand même sa mission a faire, je ne voulais pas que cela se remarque. Et l'index n'était pas un doigt significatif du mariage. Je répondis à son tendre baiser tout en lui caressant la tête

Je... Je t'aime Morganna. Je ferais un super aide pour ta mission, je veux être un de tes piliers...

Voilà je l'avais enfin, dit...

Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 68
Date d'inscription : 29/09/2017



MessageSujet: Re: Je ne peux pas m’empêcher je sais… [PV Beau]   Ven 3 Nov - 20:57

Je rigole alors après ses paroles et ne peut m’empêcher de lui répondre :

- Oh, je te connais plus que tu ne le penses monsieur de Monfort.

Je lui souris et le laisse me lécher légèrement l’oreille, ce qui me fait d’ailleurs frissonner tout le corps. Hmm qu’est-ce que j’avais envie de ce mec… Me retenant de lui sauter dessus et de lui arracher les vêtements, je le regarde quand il parla de son père. Un sourire en coin, je lui dis :

- Je te ferais ça alors, si bien sûr j’ai une cuisine à disposition et tous les ingrédients qu’il me faut.

Me mordant la lèvre inférieure, je le regarde se gratter la tête et hausser les épaules, puis l’écoute silencieusement.

- Oh pas seulement avec ta sœur, ton père est… ton père quoi, lui et les femmes, ce n’est pas du tout son point fort. Sa vision des femmes, reste bien différente que toi tu as envers moi. Après, je me demande bien pourquoi, tu trouves ça dur… Je suis différente des autres ses vrai, mais je reste une femme.

Un sourire aux lèvres, je ne le perds même pas quand celui-ci me parle de Malicia, je savais que j’allais la perdre avec ma mission alors autant ne pas montrer mes sentiments envers elle, je perds une amie c’est tout. Mais en tout cas, je ne sais toujours pas de quoi elle lui trouve à Vanyel… Enfin.

Le voir son genou au sol, je ne revenais pas que Beau fasse ça devant moi et surtout me demander cela. Lui répondant bien sûr positivement, je l’aimais, c’est sur même, mais je ne lui avais jamais dit, je n’avais d’ailleurs jamais dit ce mot à quiconque, peut-être que ça arrivera un jour…

Le laissant passer sa bague à mon index, je souris et comprit qu’il le mettait là pour que personne ne remarque que c’était une bague de fiançailles. Comment son père allait réagir en apprenant ça ? Comment le mien allait-il l’apprendre ?

Celui-ci coupa notre tendre baiser en me caressant la tête. Tout en me posant sur son torse, je l’écoute et écarquille les yeux quand il dit ses paroles. Que faire ? Relevant la tête vers lui, je le regarde dans les yeux et lui répond alors :


- Tu es déjà l’un de mes piliers Beau, sinon je ne serais plus de ce monde depuis longtemps.

Lui caressant la joue, j’approche mes lèvres de les siennes et lui dit doucement :

- Moi aussi Beau, moi aussi.

Oui je n’arrivais pas à le dire, à cause de cette fichue mission. Alors oui j’avais peur malgré ce qu’il vient de se passer de le perdre. Surtout quand il apprendra que je suis enceinte et le jour où ça arrivera, si celui-ci m’accepte toujours autant et veut toujours de moi, là je pense que j’arriverais à lui dire, j’en suis même certaine.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Je ne peux pas m’empêcher je sais… [PV Beau]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne peux pas m’empêcher je sais… [PV Beau]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» question sur les évolutions: empêcher ou pas?
» Je ne peux m'empêcher de facepalm '-'
» Je ne peux m'empêcher de sourire en voyant un SMS venant de toi...
» (m) Le proxénète, l'homme qui me terrifie, mais que je ne peux m'empêcher d'aimer - Lien complexe
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Heirs of The Tales :: Le Royaume d'Albion :: L'académie royale
 :: Les Extérieurs
-
Sauter vers: