Partagez | 
 

 Une annonce de la plus Haute Importance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 79
Date d'inscription : 05/10/2017



MessageSujet: Une annonce de la plus Haute Importance    Dim 15 Oct - 22:33


Maxence && Mélody

Une annonce de la plus Haute Importance

Je me regardais dans le miroir de ma chambre terminant de me préparée. Je regardais Esteban mon petit crabe araignée, cherchant son aval pour ma tenue. Il me sourit et me confirma que c'était très bien comme ça. En fait, je n'étais pas si pouponnée que ça, je n'étais pas de ce genre là. Mais aujourd'hui j'avais une grande annonce à faire, du coup, je ne voulais pas la faire en tant que Pouilleuse. Un peu de maquillage et le tour était jouer ! Je pris Esteban sur mon épaule, j'avais besoin de lui pour avoir le courage de parler à Maxence.

Beaucoup de mes amies m'avaient demandé pourquoi ''lui'' ? Moi-même, je n'étais pas sûre. Mais, comme ma mère quelques années auparavant, je l'avais aperçu au loin et j'avais COMPRIS que c'était Lui qu'il me fallait. Comme une simple évidence, j'avais outre passé les règles pour aller observer les Evil arriver. Mais dans le flot important d'élève j'avais repéré une « tache » sombre. Mes yeux l'avait fixé jusqu'à ce qu'il disparaisse de mon champ de vision. Et depuis, il ne quittais jamais mes pensées. Amoureuse et accroc ? Oui je dois dire oui ! Et un grand OUI !

J'avais eu du mal à l'approcher, il était assez renfermer Ma Lueur des Ténèbres, mais à force de ténacité j'avais réussie, d'abord son amie, et enfin sa petite amie. C'était si dur, dans le fond j'avais l'impression qu'il ne me faisait pas confiance. En même temps, j’étais une Princesse et lui... Un Rien-du-tout. Mais ça ne me dérangeais pas, et peu importe l'avis de ma famille, j'avais pris ma décision. Il régnera à mes côtés sur le Royaume des Vagues. Oui, c'était un peu, un caprice de Princesse gatée !

J'avais donc, donné rendez-vous à mon doux être près du Lac, via un petit Sms assez sobre, lui disant que j'avais une annonce à lui faire. Signifiant donc, le caractère Important de notre rendez-vous. Comme d'habitude j'étais la première arrivée, trop impatiente. Stupide gamine devait-on penser de moi, il se joue de toi pour ton argent, devait-on penser de moi, mais je m'en fichais. Je l'aimais lui et personne d'autre. Dès que je le vis, je bondis presque vers lui, et d'un pas léger, je me dirigeais vers lui

« Bonjour, Maxence ! Comment vas-tu aujourd'hui ? » puis, me hissant sur la pointe des pieds, car bien plus petite que lui, je l'embrassais doucement sur les lèvres. « Tu es pile à l'heure ! Tu es prêt pour l'annonce que j'ai à te faire ? »

(made by voodoo doll)
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 33
Date d'inscription : 01/10/2017



MessageSujet: Re: Une annonce de la plus Haute Importance    Ven 27 Oct - 16:55

Téléphone portable à la main, Maxence avait rejoint Mélody de son pas traînant familier. Ses baskets baillaient un peu mais il avait emprunté à Nick ce long manteau noir un peu plus élégant que la parka qu’il traînait partout avec lui. Ce soir, il ne savait pas s’il devait se préparer à une grosse soirée halloween ou à un date avec sa copine. Dans le doute, il avait juste rechaussé ses mitaines squelettes. De toute façon son teint cireux, ses cernes creuses et son regard morne criaient déjà « halloween » tous les jours. Mélody avait fait un plus bel effort que lui. Elle était terriblement sexy dans cette tenue, c’était indubitable. Maxence aimait bien Halloween car les filles enlevaient toujours beaucoup de tissus de leur tenue. En s’approchant, il ne retenait pas un fin sourire béat et gêné. « Yoh ! »

La nuit serait bientôt tombée. Il imagina qu’ils iraient à la soirée ensemble. Bien qu’il redoutât déjà les réflexions de ses potes, l’idée le contentait plutôt.

Maxence n’avait rien vu venir avec Mélody. Pas qu’elle ne lui plaisait pas, mais jamais il n’aurait pensé pouvoir sortir avec une fille comme elle. Il ne réalisait pas très bien ce que la vie de princesse signifiait mais il comprenait que leur couple était difforme et bizarre, pas du tout assorti. Quelque part, il était assez fier d’avoir séduit sans effort une belle petite poupée du panier supérieur. Tout aurait pu très mal tourner d’ailleurs car avant même de réaliser qu’elle le draguait, il avait déjà réussi à lui subtiliser une paire de boucle d’oreilles en début d’année. Le bijou était désormais soigneusement caché dans sa chambre.

Maxence n’avait pas eu énormément de copine dans sa vie. Il avait déjà embrassé une fille au collège mais il n’ignorait pas que le souvenir était beaucoup plus fort pour lui que pour elle. Une fois, il avait failli se passer quelque chose avec une petite skateuse de l’île mais elle avait changé d’avis assez vite.

D’après ses potes, Mélo était vraiment pleine de thune. Avant-hier, alors que Maxence leur cachait soigneusement ses échanges avec la jolie brunette, Nick et Owen s’étaient amusés à faire l’inventaire de tous les aristos à déplumer de l’école. Une conversation que Maxence avait bien sûr écouté avec attention. Il espérait qu’elle ne soit pas le genre à lui demander de l’inviter au restaurant et qu’elle prendrait en compte l’inégalité de leur argent de poche.

« Je t’écoute ! » répondit-il en goûtant son petit baiser, les mains enfoncées dans ses poches. Il n’osait pas encore trop la toucher mais il espérait qu’avec l’alcool, il réussirait à être plus téméraire pendant la nuit.
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 79
Date d'inscription : 05/10/2017



MessageSujet: Re: Une annonce de la plus Haute Importance    Sam 28 Oct - 18:10


Je regardais autour de moi, observant le paysage, Esteban s'était retrouvé dans la poche de mon manteau. Je devrais certainement repasser par ma chambre le déposer, je crains que ça ne lui plaise pas une soirée d'Halloween. Bah, c'était un crabe et j'avais moyen l'envie qu'il ne se face écraser. Je soupirais un peu, j'étais vêtue comme un petite prude des films des années 50, enfin.... Absolument pas prude, une courte jupe vichy rouge et un petit pull jaune, col en V qui s’arrêtait au nombril, laissant apparaître mon ventre, d'autant que la jupe démarrait relativement bas, ce qui laissait beaucoup de peau découvertes. Il ne me restait que mon dernier élément à mettre en place, du faux sang que je demanderais a Maxence de me lancer au visage, pour un effet plus réalistes. Et oui, j'étais déguisée en victime des vieux films d'horreurs de mon enfance ; C'était vraiment esthétique et dans le thème. Je ne demandais pas de faire peur, au contraire, je pense bien que j'étais la victime de tout ces monstres. Pour terminer le tableau, j'avais un petit bandeau assortit pour retenir ma tignasse brune.

Je le regardais arriver et mon cœur se mit à battre, moi accroc ? Je crois que oui, j'avais ouïe dire qu'il était une sorte de dealer, mais si cela était vrai, je n'étais pas accroc à ces substances. Mais bel et bien à lui. Comme maman avec papa, peut-être que c'était le destin des filles de ma familles ? Trouver un homme différent de soit et l'aimer malgré tout. Mamie avait trouver Papy qui s'avéra être un triton très coriace et vindicatif, contrairement à elle, ma mère avait trouver un humain et moi j'avais trouver un Evil. Mais, en fait, je m'en fichais de perpétuer la tradition ou non. Entre ma mère et moi, ce n'était toujours pas le plus parfait des amours, elle cherchais toujours à être au dessus de moi, me rabaissant parce que j'étais encore qu'une Gamine. Je savais clairement qu'elle n'allait pas apprécier que je demande à Maxence de m'épouser. Pour moi, c'était clair, ce sera un mariage qui fera plein de remou et ça, ça me plaisait. Quelque part, j'aimais cette sensation d'enfreindre des règles, des codes, j'aimais ne pas être la Princesse Parfaite. Comme Flora, je n'aimais ne pas être un cliché, mais surtout je découvrais le plaisir d'être avec des « amis » et des connaissances qui ne voyaient pas en moi un futur mariage pour son pays, ou une princesse indigne. Non, même si certains regardaient de près mes sous, j'étais apprécié. Et pour moi c'est tout ce qui comptait. De toutes façons de l'argent, j'en avais à en revendre, rien que sous la mer, le nombre d'épave qu'il y avait....

Il arriva enfin, me saluant à son image, je l'embrassais donc lui remettant une mèche de cheveux au passage, prenant mon courage à deux mains. Puis, baissant la tête

Alors, voilà... Tu vas me prendre pour une folle, mais j'ai eu une idée, pour emmerder mes parents, et pour faire taire... Voilà, je souhaiterais que tu m'épouses. Enfin, je te demande en mariage... Je secouais la tête timidement, Je t'apprécie énormément. Je sais que ça paraît soudain.

Je le regardais cette fois la honte cachée au plus profond de moi, je pris une voix digne d'une reine

Les avantages de cette officialisation, déjà on t'ennuieras un peu moins pour tes petites affaires tu bénéficies donc d'une sorte d'immunité et d'un appuis de la couronne. Je le regardais dans les yeux lui caressant le visage En plus de quelques compensations financières de ma part envers toi, moi ça m'arrange dans le sens ou mes parents ne me fiancerons pas de force avec un autre garçon que toi... Je me protège en te protégeant...

J'avais prévu ma plaidoirie...
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 33
Date d'inscription : 01/10/2017



MessageSujet: Re: Une annonce de la plus Haute Importance    Lun 30 Oct - 18:49


Il la regardait en essayant de rester concentré. Contrairement à lui, la princesse ne craignait pas d’être tactile et démonstrative. Elle semblait beaucoup plus expérimentée en amour que lui. Mieux valait qu’il en soit ainsi car s’ils avaient été tous les deux aussi intimidés et renfermés, jamais ils ne se seraient adressé la parole cette année. Quand elle eut fini son petit discours, le silence qui suivi lui parut brusque. Il la regarda, sans retirer les deux jolies mains qui touchaient délicatement ses joues dans un geste qui lui rappelait coupablement sa mère. Il y eut quelques secondes suspendues dans l’air. Sa bouche se tordit, ses épaules sursautèrent et, brusquement, il éclata de rire.

Maxence riait peu. La scène pouvait paraître étrange. Il ne savait pas vraiment rire. Son corps était juste secoué d’une espèce de spasme tandis ce que ses yeux pleuraient automatiquement. Il éructait nerveusement.

-Tu veux qu’-qu’…tu veux qu’on…, pendant quelques secondes il ne parvint pas à articuler le moindre mot.

En voyant le visage de Melody, il essaya de se calmer. D’un revers de manche, il entreprit d’essuyer ses larmes et de calmer son fou rire, très difficilement. En la regardant, son cœur se serra un petit peu plus. Putain. Elle parlait sérieusement. Il lui semblait tout à coup n’avoir rien écouté à son discours. Qu’est ce qu’elle venait de dire ? Une demande en mariage ? A 17 ans ? Après deux semaines de SMS timides et trois à trois baisers et demi depuis le début de leur relation ? Subitement, Maxence commença à apercevoir le vice principal des étudiants d’Albion. Princes et princesses ne raisonnaient pas comme les adolescents normaux. A aucun moment il n’avait sincèrement réfléchi à la charge royale qui pesait sur les épaules de cette brunette piquante qui lui faisait de rentre-dedans depuis la rentrée. Pourtant il n’ignorait pas les liens de fiançailles qui enchaînaient plusieurs de ses camarades entre eux. Il ne se sentait pas concerné, lui qui effaçait précautionneusement son historique chaque semaine.

Le silence retomba doucement.

-Pardon…pardon Mélo…tu. Tu parles sérieusement ?

L’odeur du piège lui monta doucement aux narines.
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 79
Date d'inscription : 05/10/2017



MessageSujet: Re: Une annonce de la plus Haute Importance    Mer 8 Nov - 23:31


Il se mit à rire comme un fou. J'attendis donc patiemment qu'il arrête, légèrement agacée. Les bras croisés sur ma poitrine, la mine renfrognée, espérant que ça le calme plus rapidement. Ce qui s'avéra plus que long à mes yeux. D'un point de vue annexe, il n'aurait rit que pendant 1 minute grand maximum, pour moi c'était presque un demi-heure. Je sentais les larmes venir, mais je résistais, en me persuadant qu'il n'était pas originaire du continent, et que pour lui ce n'était peut-être pas à cet âge qu'on se fiance. Oui, voilà, j'essayais donc de me convaincre.

Il fini par se calmer, et moi j'étais dans tous mes états. J'avais envie de courir me réfugier là ou personne ne viendrais m'ennuyer et se moquer de moi : sous l'eau. Je tremblais légèrement, ce n'était que le seul indice de ma détresse mentale. Je baissais un peu la tête, timide

Bien sur... Que je suis sérieuse... C'est... Important pour les Rois et Reines que leurs gamins soient... Comment te dire... « bien placés sur la scène politique ? ».

Je n'étais vraiment pas bien, inquiète surtout apeuré de le perdre.

Je... C'était une connerie, pardonne-moi, je n'aurais pas du...

Le meilleur moyen pour moi de me sentir mieux ? La fuite, je me détournais donc de lui, cherchant comment fuir cette situation si gênante à mes yeux. Mon si merveilleux moment était devenu le pire instant de toute ma vie.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Une annonce de la plus Haute Importance    

Revenir en haut Aller en bas
 
Une annonce de la plus Haute Importance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VOTE DE CENSURE POUR JEA !HAUTE COUR DE JUSTICE POUR RENE PREVAL !
» ATTENTION ,HAUTE TENSION...
» Registres/honneurs de la haute noblesse du Poitou disparue
» Zhaunil Nygurath (aka : Rose d'Agamorr) [Haute prêtresse de Tesso]
» Alyryne Naerth [Haute prêtresse d'Uriz/Calymentar]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Heirs of The Tales :: Le Royaume d'Albion :: L'académie royale
 :: Les Extérieurs :: Le Lac
-
Sauter vers: