Partagez | 
 

 une fois qu'on est le dernier de quelque chose, petit à petit y'a plus rien ni personne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


MEMBREMe holds are bursting' with swag.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 64
Date d'inscription : 19/10/2017



MessageSujet: une fois qu'on est le dernier de quelque chose, petit à petit y'a plus rien ni personne.   Jeu 19 Oct - 0:07


Sasha H. Barbossa

« the code is more what you'd call "guidelines" than actual rules »


Informations

• Nom : Barbossa
• Prénom(s) : Sasha Hector
• Age : 17 ans
• Conte : Pirates des Caraïbes
• Rang : Fille de Capitaine
• Capacités : Connait de nombreux mots et sait user d'une certaine répartie cinglante tout comme elle peut jurer comme un chartier. Elle est capable de mettre mal à l'aise en fixant les autres droit dans les yeux sans cligner. Elle sait manier le poing, le sabre et le pistolet. Elle connait les étoiles et sait lire les cartes.
• Situation matrimoniale : Célibataire, autrefois (c'est ce qu'elle raconte) amoureuse d'un pirate.
• Orientation sexuelle : Cap vers les hommes ! Grand, fort et d'une aura puissante si possible. Des yeux bleus myosotis sont un must, mais il parait qu'il ne faut pas trop en demander...
• Un petit secret que personne ne connait ? : Elle aurait préféré naître garçon, elle reste persuadée qu'ainsi elle aurait eut plus de légitimité auprès de son entourage, que ce soit son père ou les autres pirates qu'elle a fréquenté. Cela dit elle pense qu'être une fille au lieu d'un garçon est bénéfique auprès de son père. Elle représente moins une menace pour le poste de Capitaine avec un vagin.
• Feat : Saoirse Ronan

Anecdotes

Pendant plusieurs années les membres de l'équipage de son père ont cru qu'elle était un garçon, jusqu'à ce qu'ils la voient un jour dans une robe que sa mère lui avait mise. ●  Elle éprouve une profonde fascination pour son paternel, le Capitaine Barbossa qu'au lieu de nommer "Papa" elle a toujours nommé Capitaine. ●  Elle adore tout ce qui est rare et qui brille. C'est une véritable pie selon certains. Sur l'île elle avait la fâcheuse habitude de voler les autres, elle appelait ça piller. ●  Elle a toujours eut du mal à se faire des amis à cause de sa fâcheuse tendance à trahir tout le monde pour que tout tombe toujours dans son intérêt. Elle sait cela dit se faire des alliés passagers. ●  Elle tient toujours promesse mais il faut se méfier de ce qu'elle prononce comme paroles. ● Lorsqu'à la puberté elle a comprit qu'elle ne serait jamais un garçon elle a décidé d'user des talents que pouvait offrir le statut de femme même si elle ne s'assume toujours pas complètement. ●  Elle aime les hommes puissant, avec une forte aura, des leaders si possible mais elle les choisi très mal et fini toujours pas en souffrir, mentalement ou physiquement. Elle le cache cela dit aux autres, ne voulant pas exhiber ses faiblesses. ●  Elle a beaucoup de mal à respecter l'autorité qu'elle n'a pas décidé elle même de suivre ou les règles qu'elle n'impose pas elle même. Elle les détourne toujours comme elle peut. ●  Elle a une passion dévorante pour les vieilles histoires de fantômes, de malédictions ou de châtiments. A l'inverse les histoires romantiques qui se terminent toujours bien lui arrachent des haut-le-coeur. ●  Elle a un vocabulaire assez élargi pour une fille élevée par des pirates et sait l'adapter en fonction des personnes en face d'elle. ●  Elle adore les pommes vertes juteuses et il lui arrive d'en offrir une à la personne qu'elle vient de menacer, histoire de lui montrer qu'elle n'était pas au plus mauvais de ses intentions.



Caractères
Sasha est une jeune fille pleine de ressource. Elle s'arrange toujours pour que tout tombe comme elle le désire et pour ce faire elle n'hésite pas à user des tout ses avantages. Elle sait faire parler les autres en usant de son regard perçant ou de ses poings mais elle préfère la parole. Elle est douée d'un grand charisme et d'une fourberie sans pareil.
Elle ne supporte pas l'autorité et les ordres en général. Elle ne supporte pas qu'on lui dise quoi faire. Elle ne fait que ce qu'elle a envie de faire et quand elle en a envie. Evidemment les ordres de son père y font exception. Elle sait reconnaitre le Capitaine lorsqu'il y en a un.
Elle a un vocabulaire très élargi et sait s'adapter aux conversations qui se présentent à elle. Elle est capable de parler philosophie avec les uns et faire des blagues vaseuses avec d'autres.
Elle ne fait confiance à personne d'autre qu'à elle. Même son père n'a pas sa confiance totale. Elle le connait trop bien. Elle sait également qu'il ne faut pas lui faire confiance à elle non plus. Si la trahison peut lui être favorable elle n'hésitera pas longtemps. Les remords ? La conscience ? Connais pas....
Vie Irl
Fiche de Bran

Saoirse RonanSasha Barbossa
Code:
<pris>Saoirse Ronan</pris> ➤ <i>Sasha Barbossa</i>

Sasha Barbossa
Code:
<pris>➤</pris> <i>Sasha Barbossa</i>




codage by Sybline
Revenir en haut Aller en bas

avatar


MEMBREMe holds are bursting' with swag.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 64
Date d'inscription : 19/10/2017



MessageSujet: Re: une fois qu'on est le dernier de quelque chose, petit à petit y'a plus rien ni personne.   Jeu 19 Oct - 0:08


Il était une fois ...

« For too long I've been parched of thirst and unable to quench it. Too long I've been starving to death and haven't died. I feel nothing. Not the wind on my face nor the spray of the sea. Nor the warmth of a woman's flesh. »


Elle n'était qu'une jeune femme, sorcière pour certains, femme aux nombreux mystères pour d'autres. Elle vivait seule, veuve d'un homme violent, dans une cabane en bordure de mer. Elle avait les cheveux couleur de feu et les yeux d'un vert-gris perçant. La peau aussi pâle que la plus pâle des perles. Elle avait un lien particulier avec la mer. Elle entendait le vent lui chanter les mystères de l'océan et le parfum de l'eau lui conter les merveilles du bout du monde.
Elle n'aimait aucun homme et aucun homme ne l'aimait, du moins pas d'amour. Certains la désiraient, belle femme qu'elle était, certains voulaient se l'approprier, en faire leur possession mais aucun ne désirait son amour trop longtemps. On la disait maudite et démoniaque. Une sorcière comme n'importe quelle autre. Et elle ne tomba jamais amoureuse. Les hommes ne trouvaient pas grâce à ses yeux. Elle les trouvait fades, sans le moindre intérêt jusqu'à ce qu'elle le trouve...

Il avait été Capitaine pirate, le pirate le plus riche et à la plus grande flotte. Le faste et la richesse étaient dans sa nature. Il aimait les choses rares et brillantes mais par dessus tout il s'aimait. Cela ne l'empêcha pas de mourir une fois encore, se jetant à l'eau pour tuer un ennemi et sauver ses alliés. C'était ça où ils mourraient tous, lui compris. Quitte à mourir autant garder des alliés parmis les vivants, des gens capable de raconter son naufrages à d'autres et de faire parvenir son histoire jusqu'aux oreilles les plus attentives. Il avait déjà été tué par le passé puis ramené par une sorcière, déesse emprisonnée dans un corps de chair et de sang. Le pirate savait que parfois l'Histoire se répétait. Le risque était grand mais ça avait été la sa seule solution. Il avait saisit cette chance et avait plongé vers les abysses.

La femme entendit le vent chanter à ses oreilles, lui apportant un nom, un unique nom qui résonnerait dès lors dans sa tête jusqu'à ce qu'elle le prononce elle même. Hector Barbossa.... Le capitaine aux dix navires, possesseur du Queen Anne's Revenge du moins jusqu'à sa mort. Elle se posa alors sur un rocher qui sortait de la plage de sable. Elle observait l'horizon comme le vent le lui avait dit. Elle attendit des jours durant, ne se nourrissant que d'espoir et de promesse. Le soleil lui brûlait la peau le jour et la nuit lui arrachait de puissants frissons. Elle ne bougea pas cela dit, ne quittant pas son objectif des yeux. Finalement elle le vit arriver, une masse verdâtre arrivait poussé par les vagues. Elle se pencha en avant et observa, les mains protégeant ses yeux des rayons du soleil. La forme échoua bientôt sur le sable, aux pieds de la sorcière. Elle se pencha et le poussa du pied, le retournant doucement. Il semblait mort. Il était mort. La peau bleutée et gonflée par l'eau, les vêtements recouverts d'algues et le corps couvert de plaies faites par le corail. Elle le traina malgré tout plus en avant sur le sable, l'amenant vers l'herbe et la terre ferme. Elle savait que c'était celui qu'elle avait attendu. Le vent s'était tut et elle ne sentait plus le même parfum dans la mer. Elle l'enterra, le recouvrant entièrement d'une terre presque noire et de cendres. Elle le laissa ensuite la durant six jours. A l'aube du sixième jour elle alla le retrouver. Posée sur une souche elle observa la tombe de fortune. Le tonnerre gronda, le ciel se divisa. Les nuages prirent une teinte étrange et une pluie acérée commença à se déverser sur l'îlot. Le sol trembla, la terre retournée se mit à bouger. Un doigt en sortit, puis une main et finalement un bras. Quelque chose sembla briller à un autre endroit. Un éclat d'or était parfaitement visible. La silouhette se redressa et l'éclat d'or se changea en dent en or sur un visage au sourire carnassier.
Le Capitaine Hector Barbossa était de retour.





La sorcière et le pirate s'aimaient d'un amour rempli d'intérêts. Elle l'avait sauvé et il l'avait protégé lorsque les hommes étaient venu la chercher pour l'emmener au bûcher. Il s'était acquité de sa dette mais s'était arrangé pour en créer une nouvelle, en sa faveur cette fois-ci. Des signes plus tard ils avaient conclus que leur plus grande alliance, celle qui les sortiraient de cette nouvelle île où les « méchants » avaient été enfermés sans procès, devait voir le jour.

La sorcière donna naissance à un enfant. Le Capitaine Hector Barbossa avait déjà décidé de son nom. Sasha Hector Barbossa était le nouvel arrivant du côté du port. L'enfant grandit entre le pont du Queen Anne's Revenge et l'auberge qui y faisait face. Très tôt son père lui apprit à distinguer les étoiles et à comprendre leur langage. Sasha fut vite capable de lire les cartes maritimes, s'aidant du ciel étoilé. Sur le navire l'équipage de son père lui apprenait les chants grivois et les noeuds marins. Tout le monde adorait le fils de Barbossa, enfant désireux d'apprendre tous les secrets de la piraterie. On fut cela dit un peu moins heureux en le découvrant un jour au bras de sa mère, affublé d'une robe. On s'étonna mais à la vue de ses cheveux lachés on remarqua ce qu'on avait toujours voulu ignoré jusqu'à présent. Sasha était une fille.

Le temps passa et la petite fille grandit. Bientôt il était impossible de la confondre avec un garçon, à sa grande déception. Cela ne l'empêcha pas de continuer à être elle même, c'est à dire un parfait mélange de ses deux parents. Elle avait la douceur et la ruse des paroles de son père tout comme le sens caché qu'il y dissimulait. Elle avait la beauté et l'élégance de sa mère mais surtout sa force de caractère et son regard malicieux. Bien vite elle séduisait, par l'apparence et par la parole. Elle était une jeune fille dans la fleur de l'âge. Plus tout à fait une enfant mais pas encore une femme. Elle ondulait comme un serpent avant de refermer ses crochets pour envenimer les personnes qui avaient le malheur d'être au mauvais endroit au mauvais moment.
Elle s'était améliorée dans pratiquement tous les domaines, cherchant à égaler son père pour le rendre fier d'elle. Elle voulait lui ressembler, avoir sa classe, son audace et son aisance. Lorsqu'elle le voyait lui sourire elle sentait une vague de satisfaction monter en elle. Elle avait l'impression d'être acceptée, d'être quelqu'un aux yeux de son père. Il ne lui dit jamais qu'il l'aimait ni qu'il était fier d'elle mais elle ne s'en chagrinait pas. Elle savait comment il était et elle avait apprit à vivre avec. Un sourire lui suffisait amplement.
Lorsqu'elle entendit parler du projet du roi Arthur Pendragon elle n'était pas particulièrement emballée pour en faire partie. Elle jugea qu'il était peut-être préférable de rester sur son règne au port. Ses parents en décidèrent autrement. Y voyant la une chance supplémentaire de mener à bien leurs projets ils poussèrent leur fille à entrer dans cette académie du continent. Ils ne lui révélèrent pas leur plan. Elle n'en avait pas besoin. Il lui suffisait de faire ce qu'elle avait envie de faire et ce dont elle avait le plus envie c'était de libérer ses parents de cette prison, de laisser le Queen Anne's Revenge naviguer une nouvelle fois.


codage by Sybline
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 79
Date d'inscription : 05/10/2017



MessageSujet: Re: une fois qu'on est le dernier de quelque chose, petit à petit y'a plus rien ni personne.   Jeu 19 Oct - 0:11

Re-bienvenuuuuuuuuuue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

avatar


MEMBREMe holds are bursting' with swag.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 64
Date d'inscription : 19/10/2017



MessageSujet: Re: une fois qu'on est le dernier de quelque chose, petit à petit y'a plus rien ni personne.   Jeu 19 Oct - 0:16

merci madame poisson !
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 117
Date d'inscription : 01/10/2017



MessageSujet: Re: une fois qu'on est le dernier de quelque chose, petit à petit y'a plus rien ni personne.   Jeu 19 Oct - 0:23

Eh bien j'ai hâte qu'on fasse plus ample connaissance et que tu prennes de mauvaises décisions ma belle. En attendant te voilà validée!

Il va falloir penser à créer un groupe pour les clepto, ça commence à grouiller dans le coin.




run rabbit run
Tu perds la tête, tu déménages, tu travailles du chapeau, tu as les méninges en accordéon, tu as une araignée au plafond, tu as le timbre fêlé, tu ondules de la toiture, tu es bon pour le cabanon. Ou, tout simplement : tu deviens fou.

(c) Myuu.BANG!

Revenir en haut Aller en bas

avatar


MEMBREMe holds are bursting' with swag.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 64
Date d'inscription : 19/10/2017



MessageSujet: Re: une fois qu'on est le dernier de quelque chose, petit à petit y'a plus rien ni personne.   Jeu 19 Oct - 0:27

Merci machin !

Parcontre je ne suis pas klepto. Ne me confonds pas avec eux s'il te plait. Je ne vole pas, je pille. Ou je me sers dans les affaires des autres, à toi de voir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


CO-FONDATEURFutur roi


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 183
Date d'inscription : 06/09/2017



MessageSujet: Re: une fois qu'on est le dernier de quelque chose, petit à petit y'a plus rien ni personne.   Jeu 19 Oct - 5:07

Re bienvenue ma jolie. Évite de piller mes affaires ça m'arrangerait



 
Vanyel
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar


MEMBREAussi rebelle que sa mère !


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 286
Date d'inscription : 21/09/2017



MessageSujet: Re: une fois qu'on est le dernier de quelque chose, petit à petit y'a plus rien ni personne.   Jeu 19 Oct - 8:17

Re bienvenue parmi nous Smile. Il nous faudra un lien avec Zephyra Very Happy.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


MEMBREMe holds are bursting' with swag.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 64
Date d'inscription : 19/10/2017



MessageSujet: Re: une fois qu'on est le dernier de quelque chose, petit à petit y'a plus rien ni personne.   Jeu 19 Oct - 23:37

Ma jolie.... ma jolie..... D'où je suis TA jolie ? T'as cru que j'étais une de tes fannes ? Merci quand même.

Merci Arya ^^ (Arya et Sasha sont coloc, il va leur falloir un lien aussi).
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: une fois qu'on est le dernier de quelque chose, petit à petit y'a plus rien ni personne.   

Revenir en haut Aller en bas
 
une fois qu'on est le dernier de quelque chose, petit à petit y'a plus rien ni personne.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINE]J'ai oublié d'te demander quelque chose la dernière fois... [Paige]
» Juste te revoir une dernière fois[Pv Desty] *et Jurassic si il veut*
» Philippinne - J'ai peur d'être heureuse parce qu'à chaque fois que je le suis quelque chose se passe mal.
» Dernier bilan de choléra:14,642 cas et 917 décès
» Le dernier Tavernier ou "la Louisiane"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Heirs of The Tales :: Gestion des personnages :: Vos présentations :: Fiches Validées
-
Sauter vers: