Partagez | 
 

 Gwendoline Liddell | Echapper au réel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2
Date d'inscription : 10/11/2017



MessageSujet: Gwendoline Liddell | Echapper au réel    Ven 10 Nov - 1:54


Gwendoline Liddell

Cette insigne faveur que votre cour réclame
Nuit à ma renommée et répugne mon âme.


Informations

• Nom : Liddell-Genette
• Prénom(s) : Gwendoline, "Gwen"
• Age : 16 ans
• Conte : Alice au pays des Merveilles
• Rang : Petite bourgeoisie, étudiante à l'académie royale d'Albion
• Capacités : Gwendoline n'a pas spécialement de pouvoir magique mais ses rêves s'avèrent souvent prémonitoires. Elle joue de plusieurs instruments dont de la flûte traversière et du clavecin et, sur le choix de sa mère, a une pratique de l'escrime bien qu'elle n'excelle pas particulièrement dans ce domaine.
• Situation matrimoniale : Suite à quelques anecdotes un peu fâcheuses, elle traîne une réputation de fille facile qui ne facilite pas ses rencontres amoureuses.  
• Orientation sexuelle : Peu importe mais Gwendoline est capable de bloquer secrètement sur une personne et de se nourrir des informations sur sa vie pendant des mois, des années, une vie peut-être.
• Un petit secret que personne ne connait ? : Gwendoline bloque sur quelqu'un secrètement et se nourrit des informations sur sa vie, du son de sa voix, des rares fois où leurs regards s'accrochent, de l'odeur de sa sueur après un cours de sport, de son visage sur la photo de classe...
• Feat : Nadia Esra

Anecdotes

Issue de la bourgeoisie anglaise, Gwendoline n'a jamais connu la vraie précarité mais elle est toujours stupéfaite par les récits des têtes couronnées qui peuplent l'académie et leur richesse incommensurable. ●  Ses parents ont fait un mariage entre gens biens et de bonnes familles. Malheureusement, la naissance de Gwendoline a précipité Alice dans des tourments anciens qu'elle avait presque oublié, rattrapée par ses merveilles. Quand elle était toute petite, sa mère l'a ainsi régulièrement oublié dans des grandes surfaces, des parcs, devant l'école, dans la rue... , elle pouvait aussi oublier de la nourrir, de la laver ou de la coucher. Lorsqu'elle s'en rendait compte, elle laissait la culpabilité la dévorer et son cas s'aggravait. Ses absences étaient plus longues, ses crises de démences plus violentes. Les grands-parents de Gwendoline estimèrent que la situation n'était plus tenable et prirent rapidement son éducation en charge. ●  Bien que dans la famille, le pays des merveilles soit plutôt considéré comme une malédiction, Gwendoline aime croire que sa mère a des facultés psychiques surhumaine et qu'elle en a un peu hérité. ●  Gwendoline a la réputation d'être un peu zinzin. En cause, sa voix blanche et absente et sa diction très douce, son regard souvent vague et son sourire placide. Elle surprend aussi par ses réflexions loufoques et ses goûts excentriques. Gwendoline aime ce qui est insolite. Elle est passionnée de paranormal, de magie, de spiritualité et pratique paresseusement la wicca en suivant quelques blogs référencés. ●  En première année à l'Académie, elle a énormément fait la fête et, par la même, éprouvé sa séduction. Il n'est pas rare de voir dans ses yeux un éclat excessivement passionné quand un beau garçon lui parle. Malheureusement, quelqu'un l'a surprise en acrobatique compagnie un soir d'Halloween. Plus tard, il s'est dit qu'elle avait couché avec une de ses camarades de chambre. De plus, son soutien gorge dépasse toujours un peu de ses débardeur de hippie. Le bruit a un peu couru qu'elle avait la jambe très légère. ●  Plutôt sociable en dépit de ses bizarreries, elle aime discuter et rencontrer du monde. Elle prétend se soucier peu de son image, ce que contredit son compte instagram excessivement fourni. ●  Amoureuse, c'est ni plus ni moins une psychopathe. ● Elle abuse des réseaux sociaux pour stalker. ● En public, elle s'efforce d'être toujours très douce et gentille mais la moindre contrariété la rend particulièrement colérique et dans ses moments, il est impératif qu'elle s'isole. ● Elle a commencé à fumer à la rentrée, ça fait partie du plan. ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  Info ●  



Caractères
En une dizaine de lignes min, décris le caractère de ton personnage.
Vie Irl
Rebelote. Je m'appelle Jo j'ai 22 ans je suis dans le spectacle j'aime ce forum donc je m'installe.

Nadia EsraGwendoline Liddell-Genette
Code:
<pris>Nadia Esra</pris> ➤ <i>Gwendoline Liddell-Genette</i>

Personnage
Code:
<pris>➤</pris> <i>Personnage</i>




codage by Sybline


Dernière édition par Gwendoline Liddell le Dim 19 Nov - 17:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 2
Date d'inscription : 10/11/2017



MessageSujet: Re: Gwendoline Liddell | Echapper au réel    Ven 10 Nov - 1:56


Il était une fois ...

"Citation liée à ton personnage"


Le pays des merveilles est avant tout, du goût des Liddle, une histoire de famille. La réussite de ces prolétaires ayant fait fortune dans le textile pendant la révolution industrielle précipite leur accession à une bourgeoisie confortable. Frustrés par leur absence de titre mais enviés pour leur réussite pécuniaire, cette ancienne famille d’artisan est parvenue à accroître son patrimoine en mêlant à un style de vie traditionnel un goût immodéré pour les découvertes modernes. Ainsi, les petites mains qui travaillaient dans les ateliers d’Humbert-Raymond Liddle cousaient avec des métiers à tisser uniques qui se positionnaient à plat et se révélaient beaucoup plus rapides et efficaces que les engins qu’on trouvaient partout à l’époque. Les ancêtres d’Alice ont énormément voyagé grâce à l’invention des chemins de fer. Il existe dans le paysage généalogique des figures aventurières et à la pointe avec des parcours atypiques – et notamment beaucoup de femmes. Gemina Liddle, restée célibataire à vie, est connue dans la famille pour ses nombreux trésors rapportés d’Afrique et sa participation à un trafic d’armes qui lui a permis une vie exceptionnelle dans les colonies indiennes. Toutefois, dans ce prodigieux arbre généalogique mécanique, la folie se faufile comme une huile à graisser, une sève qui fait pourrir les plus belles branches.

Gwendoline voit le jour dans une maternité londonienne et elle grandit dans une bonbonnière. Entourée de sa mère dont les crises s’étaient interrompues depuis déjà dix ans et son père, pièce rapportée d’un mariage arrangé. Les relations entre ses parents se détériorèrent au fur et à mesure que Gwendoline grandissait. Son prénom lui avait été donné par ses grands-parents paternels, lesquels n’aimaient pas les mœurs vulgaires et modernes de leur belle-fille. Alice était une jolie jeune femme réputée pour ses fantaisies, ses besoins de voyage, son éducation modernes et ses propos féministe. Quand elle devint mère, le piège dû lui paraître se refermer un peu plus sur elle. Elle retomba, petit à petit, de plus en plus profondément, dans cet ailleurs plus libre qui n’appartenait qu’à elle. Elle rechuta dans ses merveilles.

Pendant l’internement de sa mère, Gwendoline fut élevé par ses grands-parents. Son père, homme d’affaire occupé, n’avait guère le temps de s’en occuper. Son grand-père était un ancien militaire, obsédé d’excellence. Elle reçut une éducation stricte mais bienveillante, entrecoupée des visites à l’hôpital psychiatrique où sa mère vivait. Ainsi, le récit du pays des merveilles est parvenu à Gwendoline comme un charabia délirant raconté par sa propre mère dans les temps calme de sa maladie. Influencée par ses grands-parents, elle ne croyait bien-sûr pas un mot de ce délire mais demeurait irrépressiblement fascinée par ces histoires, d’autant qu’elle en était bercée depuis ses toutes premières années. Elle connaissait cet univers par cœur, mais uniquement par voie orale : les chats, les reines cruelles, les chapeliers, toutes les résurgences du présent qui se déformaient dans l’esprit d’Alice. Elle savait l’interprétation des psychiatres pour chacun de ses éléments. Alice était un cas exceptionnel, obscur. Malgré son autonomie évidente, tout le monde jugeait qu’elle devait rester en observation. Gwendoline supposa que sa vieille mère délirante serait bientôt à sa charge.  

Sensible à la nature et aux récits féériques, Gwendoline n’avait pas d’excellents résultats à l’école et tout le monde estimait qu’elle ne « pigeait pas très vite ». Pourtant elle travaillait énormément et cumulait les punitions à chaque écart de conduite ou mauvaise note. Quand vers l’âge de 7 ans, ses rêves commencèrent à se déformer, elle n’en parla à personne. Pourtant la découverte de ses visions bizarres, trop familières pour qu’elle les ignorât, et leur résonance avec le réel modifia brusquement sa perception du monde.

Scolarisée dans le prestigieux lycée d’Albion, Gwendoline fit la fierté de ses grands-parents. Son grand-père décéda au cours de sa première année, satisfait, sans doute, d’un parcours sans faute. La vie sociale de Gwendoline explosa. Elle se fit entre un et deux amis, découvrit la vie d’internat et sa liberté époustouflante. La mixité et la puberté qui s’accélère influencèrent gravement les scénarios de ses rêves. Gwendoline n’attendit pas la fin de la première année pour consommer ses premiers rapports sexuels lors de soirées arrosées au skate parc ou dans les chambres d’internat, à l’abri des lampes torches du surveillant. A la soirée d’halloween de sa première année, elle fut surprise dans les buissons avec un type nettement plus âgé ce qui lui valut une réputation de grosse traînée parmi quelques filles revêches de son âge. Gwendoline fit semblant d’assez peu s’en soucier mais aujourd’hui, elle déteste voir ses casseroles revenir à la surface quand elle aimerait avoir un petit ami. Malgré son air un peu rêveur et son articulation flottante, Gwendoline est capable d’anticiper sa propre défense en imaginant des plans très violents à l’adresse de ses potentiels détracteurs. Elle hait les princesses qui sont toutes beaucoup trop belles et parfaites, sans pouvoir s’empêcher de s’y comparer en permanence.

Il n’est pas dit quelle réaction grave Gwendoline pourrait avoir si elle venait à rencontrer des descendants du pays des merveilles. Pour le moment, le lycée royal et ses courts alentours délimite son imaginaire et elle connaît peu le monde en dehors de cela. Comme chacun, l’arrivée des « méchants » a suscité en elle un peu d’appréhension mais elle estime que parmi les « bons » se cachaient déjà beaucoup de forcenés.



codage by Sybline


Dernière édition par Gwendoline Liddell le Dim 19 Nov - 17:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 117
Date d'inscription : 01/10/2017



MessageSujet: Re: Gwendoline Liddell | Echapper au réel    Ven 10 Nov - 2:18

♥️ Une fois de plus bienvenue sur le forum et surtout fais comme chez toi.

Je suis ravi de te voir débarquer avec ce nouveau personnage que je sais être haut en couleur. Ca va être rigolo de discuter liens et rps, je le sens. Je suis impatient de lire l'histoire et le caractère de ta petite tarée <3




run rabbit run
Tu perds la tête, tu déménages, tu travailles du chapeau, tu as les méninges en accordéon, tu as une araignée au plafond, tu as le timbre fêlé, tu ondules de la toiture, tu es bon pour le cabanon. Ou, tout simplement : tu deviens fou.

(c) Myuu.BANG!

Revenir en haut Aller en bas

avatar


CO-FONDATRICEPrincesse des Neiges


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 186
Date d'inscription : 21/09/2017



MessageSujet: Re: Gwendoline Liddell | Echapper au réel    Ven 10 Nov - 6:07

Re bienvenue Gwen.
Le pouvoir aux rousses mdr



Revenir en haut Aller en bas

avatar


MEMBREAussi rebelle que sa mère !


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 286
Date d'inscription : 21/09/2017



MessageSujet: Re: Gwendoline Liddell | Echapper au réel    Ven 10 Nov - 7:21

Re bienvenue parmi nous Gwen Smile.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


CO-FONDATRICEPrincesse perdue


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 216
Date d'inscription : 06/09/2017



MessageSujet: Re: Gwendoline Liddell | Echapper au réel    Ven 10 Nov - 12:54

Re-bienvenue Gwen ^^ (mais qui est ce mystérieux garçon sur qui elle bloque ?)
Revenir en haut Aller en bas

avatar


MEMBRESouricette


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 146
Date d'inscription : 23/09/2017



MessageSujet: Re: Gwendoline Liddell | Echapper au réel    Ven 10 Nov - 15:03

Re-bienvenuuuuuuuue !!
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité







MessageSujet: Re: Gwendoline Liddell | Echapper au réel    Ven 10 Nov - 18:37

Bienvenue sur le forum ^^
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Gwendoline Liddell | Echapper au réel    

Revenir en haut Aller en bas
 
Gwendoline Liddell | Echapper au réel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un doux repos au zoo... avec un lion. (PV Cara Blackbird et Evan Burns)
» Séries séries
» Fuir, courir, s'échapper.
» Paris Manga les 15 et 16 septembre 2012
» Présentation d'un fou échapper d'asile *w*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Heirs of The Tales :: Gestion des personnages :: Vos présentations-
Sauter vers: