Partagez | 
 

 Parlons de cours de mythologie ou d'autres choses ? [Angus] SUJET TERMINÉE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


MEMBREAussi rebelle que sa mère !


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 286
Date d'inscription : 21/09/2017



MessageSujet: Parlons de cours de mythologie ou d'autres choses ? [Angus] SUJET TERMINÉE    Dim 24 Sep - 22:37




Cours de mythologie, ce cours pousse vraiment ma curiosité au plus haut. Il doit être également intéressant et pas seulement pour le professeur. Beaucoup de filles viennent pour lui, homme beau et ténébreux, mais professeur, il ne faut pas l'oublier les filles ! J'allais dans ce cours pour quoi moi ? Lui ou l'étude de la mythologie ? Bonne question...

Devant la porte de la salle, tout le monde chuchoté, tout le monde sauf moi. Alors oui, ce professeur faisait cours la nuit, mais est-ce une raison pour parler comme quoi, c'est bizarre et dire que ce n'est pas normal ? Nous étions plus des bébés, qui va dans son lit à l'heure des poules ? Pas moi en tout cas. Surtout qu'il faisait club de musique après et s'était plutôt intéressant d'y aller.

Entrant dans la salle, je croise alors le regard du professeur, beau et ténébreux, c'est sûr. Reviendrais-je dans ce cours pour lui ou l'étude ? Hmmm, arrête de te poser des questions Arya, tu es dans un cours qui t'intéresse alors profite s'en non ?

Allant m'installer, le cours se passa tellement vite, s'était plutôt, même extrêmement intéressant, le professeur nous avait fait un briefing sur ce que nous allons voir toute l'année. Est-ce que tous ces mythes existent t-ils réellement ? À la fin du cours, alors que beaucoup de filles vont à son bureau pour lui poser des questions, que je trouve idiote. Je me lève et me positionne devant ma table et attends. Mais qu'est-ce que j'attends au juste ? Oui, moi aussi, j'avais une question.

Me posant contre ma table, je vois alors les filles remercier le professeur. Ah enfin... M'avançant alors doucement vers lui, je ne sais pas, celui-ci me rendait fébrile, alors que ce n'était pas mon genre d'être ainsi. Je le regarde et lui demande :

❝ ▬ - Excusez moi professeur, ma question va paraître peut-être idiote ou bizarre, mais est-ce que tous ces mythes existent réellement ?

M'arrêtant en face de son bureau, j'ai le livre et mon calepin ainsi que mon crayon contre moi. Beaucoup suis-je autant stressé à parler à mon professeur ? Un professeur sexy oui, mais pas de quoi en perdre la tête, si ?






Dernière édition par Arya Dun Broch le Dim 15 Oct - 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 45
Date d'inscription : 21/09/2017



MessageSujet: Re: Parlons de cours de mythologie ou d'autres choses ? [Angus] SUJET TERMINÉE    Jeu 28 Sep - 3:16

Angus déposait ses feuilles dans son dossier. Repliait ses papelards introductifs. Fourrait ses stylos dans sa petite trousse beige. Le bruit des pas contre le carrelage rythmait les grincements des chaises dans la salle. La fin du cours sonnait. Vingt-deux heures. Angus disait au revoir aux derniers élèves qui sortaient pour rejoindre leurs dortoirs.

Pour ce premier cours avec cette classe, tout s'était correctement passé. Les présentations avaient été rapides et Angus n'eut pas laissé le temps d'un "pourquoi faisons-nous cours la nuit ?".

Bien que je vous suis déjà tout disposé, les enfants, malheureusement, vous n'êtes pas mes seuls élèves. Aussi ne vous ferais-je cours qu'entre 20h et 22h le mercredi. Notez bien la salle. Je ne tiens pas à vous perdre en plein milieu de la nuit. N'est-ce pas, Rodney ?

Rodney était un gamin qui, plus tôt dans la semaine, avait été retrouvé en pleine crise d'insomnie dans les couloirs du campus. Angus l'avait vite repéré et redirigé vers sa chambre avant que tout l'établissement ne soit informé de ce genre de comportement nocturne. Angus et Rodney avait discuté et lorsque le professeur le visa d'un sourire complice, ce dernier se défendit qu'il ne s'était pas perdu en riant de mauvaise foi.

Angus s'était installé contre son bureau et notait régulièrement au tableau les titres de ses futurs modules, reprenant petit à petit ce que les élèves avaient vu l'an dernier avec le précédant professeur. Finalement, cet enseignement participatif laissa à quelques élèves l'occasion de médiser sur leur ancien professeur qui était aux mots d'Alex "un vieux type chiant et chauve". Angus tint à redresser cette familiarité de langage mais même lui rit à cette confidence qui sembla faire l'unanimité parmi la classe. Quelques anecdotes fusèrent qu'Angus écouta avec beaucoup de tendresse et d'amusement avant de se rendre compte que le cours avançait. Il termina ses explications et les élèves, à l'aise de pouvoir parler de rien, fusèrent en questions plus ou moins délicates. Plus ou moins amusantes. Plus ou moins osées. Angus calma cependant vite le jeu et dû clore la séance. Il se félicita de n'avoir aucune remarque sur son accent.

Une fois ses affaires rangées, Angus redressa les yeux vers le groupe de jeunes filles, brusquement beaucoup plus intimidées que lorsqu'elles prenaient publiquement la parole. Angus se redressa pour leur accorder tout son intérêt. En sortant, l'une d'elle lui envoya une œillade qui flotta longtemps avec un "au revoir" mielleux et plein d'étranges promesses. Angus rit un peu et ferma son sac. Redressa de nouveau la tête sur la dernière élève restée.

Le Prince avait vite deviné de qui il s'agissait en faisant l'appel. Et s'il s'était retenu de la dévisager par amour de son patrimoine, c'était qu'il tenait sauver les apparences encore quelques temps avant de tout à fait se laisser prendre au jeu. Car Angus le savait bien : Rien n'était plus joueur que lui. Aussi, la voyant approcher, il sourit et se damna intérieurement, maudissant Dieu ou Diable de le tenter dès ses premiers jours d'enseignement. A quel moment voudraient-ils qu'il résiste à ce genre de beauté sauvage ? Arya était une créature délicate mais au regard de feu. Ses lèvres lui faisaient penser à celles de Lucrèce et sa chevelure lui rappelait une nymphe flamboyante qui avait eut un goût de lumière sur la peau, comme si elle avait doré des siècle sous le soleil du Midi. Angus sourit et se rappela qu'il était sans doute incommodant pour elle qu'il se concentre tant sur ses lèvres que sur ses yeux. Alors il redressa son regard et s'y plongea avec toute la mauvaise volonté du monde.

Angus lui sourit et souffla du nez, comme amusé par sa question. S'asseyant du bout de la table après avoir rassemblé ses dernières affaires, il laissa sa jambe pendre à l'angle et l'observa dans une brève seconde de silence. Posant un temps considérable pour répondre à sa question.

Ce n'est pas idiot ou bizarre. Mais même moi je serai bien incapable d'y répondre avec justesse. Levant les yeux, il pinça sa langue avec ses lèvres, d'un air pensif. Certains le sont. D'autres non. Finalement, le plus important n'est pas de savoir s'ils sont vrais ou non, je pense. Mais plutôt de savoir quelle valeur et quelle expérience peut-on tirer de ces mythes. Angus posa de nouveau son regard sur elle. Il pouvait sentir les battement de son cœur dans sa gorge et ses déglutitions nerveuses qui faisaient danser les ombres de sa nuque. Comme ému, il lui accorda un échange bienveillant et appuya sa main sur le bureau. Ces choses-là vous intéresse, miss Dun Broch ?

Prononcer ce nom lui procurait un plaisir infini. Avoir l'héritière du royaume qu'il avait défendu jusqu'à avoir le sang de son père entre les mains et qui l'avait vendu sans remord lui offrait un sentiment d'extase supérieur à tout.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


MEMBREAussi rebelle que sa mère !


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 286
Date d'inscription : 21/09/2017



MessageSujet: Re: Parlons de cours de mythologie ou d'autres choses ? [Angus] SUJET TERMINÉE    Jeu 28 Sep - 9:54




Le premier cours avec ce professeur avait été passionnant. Bien que oui, je dois bien avouer que je suis curieuse du pourquoi il fait cours la nuit. Une énigme à résoudre tout simplement et après tout, j'avais toute l'année ça.

Empilant mes affaires les uns sur les autres, je souris quand le professeur McMillan parla à Rodney, celui-ci se défendit comme il le pouvait sans réussite, surtout avec son rire jaune. On savait tous qu'il faisait des insomnies, tout le monde l'a appris le lendemain d'ailleurs. Comme quoi les rumeurs vont vite.

Toujours assise et mon regard sur lui, je ne savais pas quoi penser. Et son accent écossais... Il se rapprochait tellement du mien. Fallait-il que je demande d'où il venait ? Non, c’était un professeur, il a sa vie privée après tout. Bref, regardant toutes ses filles allaient vers lui, me fait soupirer doucement. Celles-ci se foutaient bien du cours, seul monsieur McMillan les intéressé. D'ailleurs ça se voyait avec le "au revoir" de l'une d'elles.

Me levant de ma chaise pour me tenir proche du bureau, je regarde les filles partir et me rapproche tout doucement. Tournant alors mon regard vers le professeur, celui-ci pouvait me faire perdre pied, juste avec son regard. Comment se faisait-il qu'il soit tellement...

Prenant un grand coup ma respiration, je pris la parole. Oui, j'avais une question à lui poser, car le cours m'intéresser réellement. Plongé dans son regard, je pouvais m'y noyer, tellement que son regard était perçant. Et son sourire... Il était à en tomber par terre.

Voyant que ma question l'amusé un peu, je m'avance davantage tout en gardant une distance correcte et continue de le regarder. Ses yeux, ses lèvres, tout de lui donnait envie, est-ce son aura ? Avait-il un pouvoir de séduction ou autres choses de ce genre-là ? Essayant de rester attentive en attente de sa réponse, je l'écoute enfin. Un sourire aux lèvres, alors comme ça certain le son et d'autres non. Attentive à ses paroles, je n'en perds pas une goûte et devient de plus en plus fébrile, surtout quand celui-ci pose son regard ténébreux sur moi.

Serrant alors mes affaires, afin de ne pas montrer qu'il me rendait toute chose et surtout nerveuses, j'ai un sourire en coin quand j'entendis sa question.

❝ ▬ Beaucoup pour être honnête. Ma mère a vu quand elle était plus jeune des feux follets, pour ma part, je n'en ai pas eu la chance. Mais...


Laissant un court instant de silence, je reprends en posant mon regard dans le sien.

❝ ▬ Savoir que certains mythes existent ou non, poussent ma curiosité.

Rigolant un peu, je finis par dire :

❝ ▬ Je suis de nature curieuse, c'est peut-être pour cela. ❞


Mon regard n'était pas sorti du sien. Même si je me sentais vraiment fébrile à ses côtés, il ne fallait que je le montre. J'étais ainsi, en aucun cas, il fallait que je montre mes faiblesses, s'était une règle primordial pour moi.




Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 45
Date d'inscription : 21/09/2017



MessageSujet: Re: Parlons de cours de mythologie ou d'autres choses ? [Angus] SUJET TERMINÉE    Dim 1 Oct - 11:15

Angus sentait. Angus sentait ce parfum caractéristique, un peu aérien mais sauvage de la peur. Il entendait comme un rythme de trompette son coeur battre et s'affoler dans sa poitrine. Son sang circuler jusqu'à ses joues, ses lèvres. Arya était dans état cocasse et rien de ce que son corps faisait pour calmer ses inquiétudes n'échappait aux sens surnaturels du vampire. Il sourit et pencha la tête. L'observa.

Angus adorait bien une chose et c'était ces jeux séducteurs un peu tacites que l'on cache derrière des mots qui veulent dire le contraire. Et Angus préférait jouer à ça avec les adolescents. Parce que les adolescent semblaient vivre ça comme un gouffre sans fond. Un espèce de rêve éveillé qui le rendait tendre et tout ému. Angus soutenait les œillades d'Arya, à demi-sourire. Mais sa nuque appela son regard comme une tentation infâme. L'expression "Déshabiller des yeux" n'eut guère eut plus de sens que dans cette salle de cours. Pendant une brève seconde, Angus songea que si un élève ou qu'un adulte décidait d'entrer à l'improviste, il risquait sa place. Mais cet état d'urgence qui transpirait de chaque attitude d'Arya et les cris de désir que son corps lançait le rendait absolument incapable de jouer l'indifférence. Arya avait approché lentement. Et s'approchait encore. L'attitude du professeur l'invitait à avaler la distance entre elle et lui, sans un mot. Angus savait qu'une attitude un peu trop zélée qu'une autre ferait passer ce petit échange innocent en moment gênant et absolument terrorisant pour l'adolescente. Alors Angus se redressa pour acquiescer et après un long silence d'écoute où son regard se damnait de ne pas la rouler immédiatement et sans procès sur son bureau, il eut l'air parfaitement professionnel.

Aha, je ne sais pas si rencontrer des feu follets est une chance... Ce sont des créatures de la nuit qui n'ont pas les meilleures intentions du monde. Ils perdent leurs victimes à travers la forêt et les guident vers des monstres ou, dit-on, le Diable lui-même. Angus laissa les yeux d'Arya le traverser. Son rire le transcender. Il resta muet et contemplatif. Angus eut envie de lui toucher le visage. Les cheveux. De s'enivrer un peu de son parfum. Pour réprimer un geste malheureux, il se leva pour récupérer ses affaires. S'éloigner. La tentation était trop belle et il ne put songer que de toute façon, ils avaient toute une année à passer ensemble. Pendant qu'il répondait à la jeune fille, il sortit sa flasque d'argent. Mh... Si vous voulez, il y a une exposition en ville sur le sujet, samedi. Il but une longue et profonde gorgée. Ses pupilles s'écartèrent légèrement comme ceux d'un chat. Si vous êtes curieuse, ça peut vous intéresser ! Il se tourna vers elle en rangeant sa flasque.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


MEMBREAussi rebelle que sa mère !


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 286
Date d'inscription : 21/09/2017



MessageSujet: Re: Parlons de cours de mythologie ou d'autres choses ? [Angus] SUJET TERMINÉE    Dim 1 Oct - 19:08




J'avais peur oui, peur, mais de quoi ? Mon cœur battait dans ma poitrine et plus je m'avançais vers lui et plus mon cœur accéléré. Son regard sur moi, me faisait me sentir timide. Pourquoi me sentir timide face à un professeur ? C'est le premier qu'il me rendait comme ça, mais peu importe. J'avais envie de m'avancer encore plus, de l'observer de plus près. Quand celui-ci d'ailleurs sourit, j'en perds un battement de cœur. 

Soutenant mon regard dans le sien, je ne sais pas ce qui me prenait, mais, je bloquais sur ses yeux, je bloquais sur sa bouche. Est-ce que je devenais comme les autres filles ? Je ne le voulais pas.

Proche de son bureau, j'ai toujours mes affaires contre moi et souris en coin quand celui-ci prit la parole.

❝ ▬ Peut-être, mais ce sont tout de même des créatures et ça ne me fait pas peur. Je m'en sortirais si j'en croise un jour de toute façon.

Je ne pouvais retirer mon regard de lui, mais il fallait que je me force. Quand je le vois le lever, je le regarde faire et baisse le regard pour aller vers la fenêtre et regarder dehors. Le ciel était étoilé et on voyait bien la lune. S'était une magnifique nuit.

Tournant mon regard quand j'entends de nouveau sa voix, j'acquiesce de la tête tout en disant :

❝ ▬ Vraiment ? J'irais voir dans ce cas.

Mon regard se remet sur lui et suit le rangement de sa flasque. Puis, je détourne de nouveau mon regard. Il fallait que je le laisse, il avait son club de musique à faire.

❝ ▬
Vous faites le club de musique ce soir ?



Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 45
Date d'inscription : 21/09/2017



MessageSujet: Re: Parlons de cours de mythologie ou d'autres choses ? [Angus] SUJET TERMINÉE    Jeu 5 Oct - 22:42


Prête à être cueillie. Angus avait l'empathie profonde. Un sentiment d'exaltation contagieux que Angus partageait avec sa jeune élève. Le vieux démon était aussi puissant qu'il était capricieux. Si les adolescentes de cette classe avait plus ou moins effleuré l'intérêt d'Angus dans leur papillonnages innocent, il existait chez Arya cette frustration, ce désir réprimé, ce magma en fusion qui pouvait exploser au moindre effleurement. Son regard n'avait rien d'équivoque. Son sang, son corps, son héritage et ses passions l'appelaient dans une panique tacite et secrète. Angus se nourrissait de chacun de ses regards timides. De chacun de ses battement de coeur fébrile. De chacun de ses évitements qui semblaient réclamer une attention toute particulière. Cette conversation n'avait aucun sens, ni aucun but si ce n'était gratter un peu de temps pour jouer des regards. Et le vampire adorait ça. Il joua le jeu et échangea un sourire complice avec elle.

Au coeur d'une nuit de ténèbres, sans Lune et sans étoile, il est parfois difficile de savoir quand une telle créature a-t-elle déjà emporté sa victime dans son abîme.

Alors qu'elle approchait de la fenêtre, il décida de la rejoindre de quelque pas. Elle ne semblait pas décidée à quitter la pièce. Dans son dos, près de son épaule, Angus eut une envie viscérale et irraisonnable de se pencher sur sa nuque. Sentir son artère contre ses lèvres. Peut-être mordre un peu. Peut-être la glisser dans ses bras jusqu'à ce qu'il sente son coeur ralentir jusqu'à l'extase. Jusqu'à ce que ses yeux sombrent dans ce cauchemar qu'il vivait depuis des siècles. Arya observait la nuit et son visage était éclairé d'une pâle lumière surnaturelle. Beauté lunaire à la crinière d'un crépuscule d'hiver.

Angus était incapable de se restreindre. De laisser ses envies sans réponse et de taire ses plus viles pulsions. Il observait son épaule et eut envie de la dénuder. Juste un peu. Pour mieux observer ce que l'adolescente avait à offrir de plus excitant. Mais au moment où sa main allait se poser sur sa nuque, il s'immobilisa. Quand elle parla du cours de musique. Une parole sage qui fit revenir la raison à son esprit. Laissant sa main en l'air, il se frotta les doigt d'une déception presque perceptible et décida de laisser ça à plus tard. Ce n'était que partie remise. Il baissa la main sans la toucher.

Oui. Il ne put retenir un soupire. Un peu amusé, il sourit. Vous devriez rejoindre vos dortoirs. Il recula de quelques pas pour récupérer ses affaires. Puis lui lança un regard plein de promesses de nouvelles Lunes. Son sourire s'étira en coin, malin. Qui sait. Peut-être que l'une de ces créatures pourrait vous y attendre, une nuit...
Revenir en haut Aller en bas

avatar


MEMBREAussi rebelle que sa mère !


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 286
Date d'inscription : 21/09/2017



MessageSujet: Re: Parlons de cours de mythologie ou d'autres choses ? [Angus] SUJET TERMINÉE    Ven 6 Oct - 9:50




Je ne savais pas pourquoi je restais, je lui avais posé la question, il m'avait répondu, alors pourquoi rester à discuter. Surtout que notre discussion tournée au ridicule et je devais l'être également. Mais son regard était tellement... Je ne voulais en quitter, pourtant il le fallait. Qu'est-ce qui se cachait donc derrière ce ténébreux professeur qui ne pouvait que plaire aux élèves ? L'écoutant alors me répondre, je sors de mes pensées et le regarde sans même cacher quoi que ce soit. Est-ce que nous jouons ? Est-ce qu'il jouait avec moi ? Il fallait que j'arrête de me faire des films. Un sourire en coin, j'étais prête à lui dire que je l'attendais de pied ferme, que mon épée ou mon arc pouvait m'en libérer et tuer cette créature, mais je n'en dis rien. Je ne suis pas ma mère après tout. Je réponds alors tout simplement :

❝ ▬ J'attends dans voir une avant de dire quoi que ce soit. Je peux dire que ce jour-là, je me défendrai et la tuerais de mon épée ou de mon arc, mais ça peut également être le contraire, elle pourrait peut-être m'avoir. Je verrais quand ça arrivera. Mais...❞

M'arrêtant, je secoue ma tête pout dire, non rien du tout. Mais à vrai dire, s'il pouvait avoir quelques actions, quelques créatures pour ne me défouler pourquoi pas. Les querelles entre les "gentils" et les "méchants" étaient tellement ennuyeuse. Après logiquement j'étais ici pour les cours et pour rien d'autre.

Me rapprochant de la fenêtre, j'observais dehors, la nuit était calme et belle, je ne me sentais d'ailleurs pas en danger ici en ce lieu. Peut-être pour cela que je ne voulais pas partir, peut-être parce que j'y étais bien... Enfin, il va falloir que je quitte cette pièce, le professeur avait sûrement d'autres choses à faire, comme le club de musique par exemple.

Je ne l'avais pas entendu venir vers moi, il avait fait aucun bruit. Je ne l'avais même pas vu à travers la vitre que j'observais, il aurait dû montrer son reflet, une ombre non ? Enfin, j'avais été tellement admirative à cette magnifique l'une que je n’avais sûrement rien vu à cause de cela. Me tournant alors vers lui, pour lui poser la question du club de musique je le vois s'éloigner de moi et récupérer ses affaires. J'entends même un léger soupire prévenant de celui-ci. Pourquoi soupirait-il ?

Baissant alors la tête après avoir vu son sourire et entendu ses paroles, je ne voulais pas. Pourtant, je le devais malgré tout. Soupirant doucement, je m'avance vers l'allée du milieu qui pouvait me mener à la porte de la salle et me retourne pour lui dire :

❝ ▬ Oui... Nous nous verrons peut-être au club de musique. ❞

Un sourire en coin positionné sur mes lèvres, je m'avance doucement vers la porte et me retourne quand j'entends de nouveau sa voix. Il avait un sourire malin sur les siennes et l'entendre me dire cela, me donna également un sourire amusé et je ne peux m'empêcher de lui répondre.

❝ ▬
Je l'attends alors de pied ferme, je verrais au moins à ce moment-là comment je vais réagir.❞

Voir si j’étais comme ma mère, une combattante ou si je mourrais sur place...

Bizarrement, je ne voulais pas partir et je voulais qu'il me retienne. Juste avant alors de me retourner et d'ouvrir la porte, je mets mon regard dans le sien et lui dit :

❝ ▬ Au revoir professeur.❞


Me tournant, je ne peux m'empêcher de mordiller ma lèvre inférieure et par la suite j'ouvre la porte pour sortir. Soupirant, je passe la porte sans me retourner.


HJ : si le rp se fini là ou même après ta réponse, je suis impatiente d'en faire un nouveau avec toi I love you


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Parlons de cours de mythologie ou d'autres choses ? [Angus] SUJET TERMINÉE    

Revenir en haut Aller en bas
 
Parlons de cours de mythologie ou d'autres choses ? [Angus] SUJET TERMINÉE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un cours d'art plastique, très dur...[PV Nolwen L. Boston]
» [Sept.] Cours n°1 (Années 1 à 7) <Terminé>
» Cours d'Etude des Moldus - toutes années confondues [Terminé]
» [6ème année] Cours 1 : Cure de rappel - Mr l'épouvantard [Terminé]
» [5ème année] Cours 1 : Cure de rappel - Mr l'épouvantard [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Heirs of The Tales :: Hors RPG :: Rp terminés
-
Sauter vers: