Partagez | 
 

 Stuart Charming, prince aux belles chaussures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 114
Date d'inscription : 24/09/2017



MessageSujet: Stuart Charming, prince aux belles chaussures   Lun 25 Sep - 1:42


Prince Stuart Charming

"On voit ça dans les contes de fée, sire, mais pas dans la vie, allons donc majesté, votre entreprise est vouée à l'échec! "


Informations

• Nom : Charming
• Prénom(s) : Stuart Weitzman Alexander Henri Charming
• Age : 15 ans
• Conte : Cendrillon
• Rang : Prince
• Capacités : Son visage d'ange et son talent de la comédie lui servent d'excuse pour à peu près tout, si ça c'est pas de la capacité ! Plus sérieusement il fait de l'escrime depuis des années ainsi que de l'équitation et du tir à l'arc. Il se débrouille aussi très bien au lancé d'objets en tout genre.
• Situation matrimoniale : Fiancé depuis plusieurs années à une princesse qu'il ne voit que lors des bals interminables et qu'il essaye à chaque fois de fuir.
• Orientation sexuelle : Il n'en sait rien. Il commence tout juste à s'intéresser à l'autre sexe.
• Un petit secret que personne ne connait ? : Il a déjà fouillé dans les affaires des domestiques quand ils étaient ailleurs. Il a faillit se faire surprendre par la jeune femme de chambre et lui a échappé en se cachant sous le lit. Il l'a vu se changer avant qu'elle ne quitte la pièce, lui laissant l'occasion d'en faire pareil les joues complètement rouges.
• Feat : Wyatt Oleff

Anecdotes

Ses parents l'ont nommés Stuart Weitzman mais tout le monde le nomme Stuart, utilisant Weitzman comme second prénom. Ce prénom bien étrange lui vient d'une marque de chaussures de luxe. ●  Comme tout bon frère il adore ennuyer sa soeur autant qu'il le peut mais au fond il l'aime quand même. ●  Il a de nombreuses phobies et s'en trouve de nouvelles assez régulièrement. Ainsi il a peur des aiguilles et des objets trop pointus en général, de s'étouffer, du tonnerre, des clowns, des dentistes, des médecins en général, des vieilles poupées et des monstres. ●  Il a tendance à perdre à peu près tout et n'importe quoi. ●  Il fait facilement des cauchemars et préfère avoir toujours une lampe de poche sous son oreiller, au cas où. ●  Il trouve les pieds très laids. ●  Il a déjà essayé les chaussures de sa mère en cachette et s'est suffisamment rétamé au sol que pour devoir faire une radio de son nez aux urgences. ●  Il est très maladroit. ●  Il a parfois un peu de mal avec les prénoms étranges. Il n'arrive par exemple pas à prononcer correctement le prénom du Prince Pendragon et le nomme donc Prince Vanille. ●  Lorsqu'il est énervé et contrarié il lui arrive de devenir une sorte de petite diva. Il tape alors du pied et se met à bouder très facilement. ●  Avec ses amis ils passent leur temps à faire les pires conneries et à s'insulter les uns les autres. Ils sont d'ailleurs les seuls qui osent l'insulter et chose étrange, Stuart ne le prend pas mal bien au contraire.


Caractères
Stuart n'est pas que le jeune garçon au visage d'ange, il est bien plus que ça.
Il s'est vite rendu compte que jouer la comédie pour obtenir ce qu'il voulait ça marchait, alors pourquoi s'en priver ? Ca ne fait pas de lui un sale gosse pourri gâté à la Dudley. Il respecte les autres au fond de lui même s'il est très maladroit dans sa façon de faire et qu'il a une vision très particulière du monde, vision qui n'est d'ailleurs pas tout à fait la sienne. Il ne fait la plupart du temps que répéter ce qu'il a entendu. Il est encore jeune et influençable et ce que ses parents et son entourage lui ont enseigné est tout ce qu'il connait. Ses amis l'aident à ne pas devenir un petit con prétentieux et il leur en est extrêmement reconnaissant. En revanche il ne voit pas trop ce que lui peut leur offrir en échange mais c'est ça l'amitié, donner à l'autre sans chercher à avoir quoique ce soit en retour. L'amour véritable ne demande pas à ce que tout acte soit récompensé. Stuart aime ses amis et ils le savent sinon pourquoi resterait-il avec eux ?
Il est capricieux, même très capricieux mais jamais avec ses amis puisque eux osent facilement lui donner des taper pour qu'il la ferme. Avec les autres en revenche.... Stuart tape facilement du pied pour montrer son mécontentement. Il boude et fait la moue et exige d'avoir assez vite ce qu'il demande. Il lui arrive parfois d'oublier un s'il vous plait ou un merci mais ce n'est pas intentionnel.

Ses rapports avec les filles sont compliqués. S'il commence à découvrir de plus en plus sa sexualité et qu'il se sent attiré par les filles il est encore trop timide que pour les aborder en vrai même si ses potes lui donnent le courage nécessaire lorsqu'ils sont ensemble. Il est effrayé par les filles qui lui plaisent et préfère éviter leur regard. Il n'a encore jamais embrassé de fille sauf peut-être une fois rapidement la fille du cuisinier pour un défi mais ça n'a pas été plus loin. Un simple kiss, rien de plus. Il aimerait cela dit en découvrir un peu plus du mystère féminin mais ne sait pas comment s'y prendre. Il n'est amoureux de personne et pour tout dire il trouve les filles chiantes la plupart du temps.
Vie Irl
Je suis le DC de Bran Bach.

Wyatt OleffStuart W. Charming
Code:
<pris>Wyatt Oleff</pris> ➤ <i>Stuart W. Charming</i>

Stuart W. Charming
Code:
<pris>➤</pris> <i>Stuart W. Charming</i>




codage by Sybline


Dernière édition par Stuart W. Charming le Mar 26 Sep - 2:14, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 114
Date d'inscription : 24/09/2017



MessageSujet: Re: Stuart Charming, prince aux belles chaussures   Lun 25 Sep - 1:42


Il était une fois ...

"La beauté pour le sexe est un rare trésor
De l'admirer jamais on ne se lasse
Mais ce qu'on nomme bonne grâce
Est sans prix et vaut mieux encore."


"A minuit tout redeviendra comme avant !" .... ou pas.

La princesse Cendrillon et le Prince Henri Charming donnent naissance à un nouvel enfant, un petit garçon aux cheveux blonds vénitiens et aux grands yeux bleus. Après avoir été préparé par les sages femmes il est posé dans les bras de sa mère qui lui sourit tendrement, exténuée par l'effort qu'il lui a demandé mais les cheveux à nouveau bien en place. Deux heures après elle ira sur le balcon, face à la grande cour du château et dévoilera le nom de leur nouvel enfant. Pour l'heure elle a encore un peu de temps pour se préparer et être présentable. Son fils, elle l'emballera dans une couverture qu'ils garderont toute leur vie dans un précieux coffre au couvercle en verre. La couverture est déjà prête et dessus la gouvernante termine de coudre les lettres "S. W. C.". La princesse est préparée dans sa chambre bien trop grande pour elle. On lui met une robe dans laquelle elle peut à peine marcher et on l'amène voir son petit frère une première fois. Ils n'ont pas beaucoup de temps, la foule attend déjà en bas des tours.
Le Prince Henri Charming arrive, l'enfant dans les bras, entouré de la couverture bleue aux lettres d'or. Il sourit à la foule lorsque son épouse vient le rejoindre, s'accrochant à son bras. Ils saluent la foule comme une famille parfaite, dents parfaitement blanches, cheveux parfaitement coiffés et toilettes parfaitement préparée. Ils donnent l'impression d'une famille de poupée ainsi accoutrés. Le nouvel enfant n'y fait pas exception. Il a la peau de porcelaine de ses parents. Un homme présente la famille au complet, citant leur rang et leur nom et termine par "Prince Stuart Weitzman Charming Ier du nom, héritier du trône de la Forêt Enchantée !" Tout le monde applaudis et l'enfant se réveille, hurle mais personne n'y prête attention, personne n'entend. Et l'enfant continue d'hurler dans les bras de son père jusqu'à ce que la cérémonie du balcon ne s'arrête. Le couple rendre à l'intérieur. Cendrillon s'effondre dans un grand fauteuil et Henri donne l'enfant à la gouvernante qui s'empresse de le faire taire, lui enfournant une tétine dans la bouche et le berçant d'un chant aussi ridicule que ceux de la mère de l'enfant. Une histoire de rossignol chantant.


"Un jour, toi aussi, tu seras roi."

Assez rapidement le baptême a lieu. Une fois de plus tout le monde est bien vêtu mais cette fois il y a encore plus de monde que pour la naissance. L'église est remplie si bien que tout le monde est forcé de resté debout. La foule se poursuit encore dehors. Tout le monde semble présent pour l'entrée dans notre monde de l'héritier légitime. On dépose de l'eau sur le front de Stuart Weitzman et on le présente aux plus grands. Ensuite posé dans son berceau, dans la salle du trône, les grands de ce monde présentent tous leurs voeux au couple royal et leur respect à l'enfant. Viennent ensuite les fées du royaume qui le bénissent. Personne ne craint l'arrivée d'une Maléfique, celle-ci étant comme tous les méchants emprisonnée sur l'île. L'enfant ne reçoi que des dons et aucune malédiction. La dernière fée cela dit se penche sur le berceau, observe l'enfant, sourit et lui murmure combien il est beau. Elle en oublie pourquoi elle est la et ne lui fera finalement jamais don de l'adresse et du courage. Il devra se débrouiller dans ces domaines comme n'importe quel enfant. Personne ne se rendra compte de cet oubli jusqu'à ce qu'il provoquer des incidents dans le château et hurle dès que quelque chose l'effraie.
Stuart grandit, devient un jeune bambin et apprend à marcher sur ses deux pieds. Il fait tomber les grands rideaux de la salle de bal en essayant de s'y rattrapé. Les rideaux tombent à côté de lui, les tringles avec. Elles emportent dans leur chute un vase précieux qui éclate tout près du prince. Des morceaux jonchent le sol et d'autres continuent de ricocher, ratant à chaque moment de près le visage de Stuart. De toute évidence la chance est l'un de ses dons. Il n'est pas amoché contrairement au reste de la pièce qui semble avoir survécu à une guerre entre mobiliers et tableaux. Personne ne gronde l'enfant et en cette veille de l'anniversaire de la princesse tous les domestiques sont appelés en urgence pour nettoyer la grande pièce. Il ne doit rester plus aucun morceau de verre au sol. Stuart est replacée dans sa chambre, une chambre qui pourrait contenir presque deux maisons. Son lit au centre est ridiculement petit dans cette pièce mais encore trop grand pour lui. Les murs sont peints en bleu nuit et parsemés d'étoiles. Au sol se trouvent une bonne centaine de jouets mais l'enfant n'en aime qu'un, une peluche qui ressemble pour lui à une immense montagne à gravir chaque jour. Arrivé au sommeil, sur le ventre de l'ours, il se met en boule et se repose avant la redoutée descente.


"Ne me demande pas de sourire cette fille me fait vomir !"

Chaque année le château donne un bal. Chaque été est un prétexte à la fête et tous les royaumes se ruent pour y entrer. La Forêt Enchantée est connue pour ce festival de valses et de belles toilettes. Chacun se fait plus beau que son voisin pour impressionner les autres. Chaque année également Stuart est présenté à la même jeune fille, une princesse d'Arendelle. Ses parents lui ont dit que c'était sa fiancée. Il ne la connait pas plus que ça et pour lui ce n'est qu'une fille comme une autre à l'exception qu'il la voit toujours dans sa plus belle robe. Elle ne lui fait rien, il est encore trop jeune pour ça. Ce n'est qu'une fille aussi ennuyante que les autres, peut-être même encore plus que sa soeur. Elle est toujours la dans ses pattes et il essaye d'échapper chaque année à cette fête, il tente de la semer dans les grands jardins durant les dix jours où durent l'événement. Il préfère aller jouer avec ses amis plutôt que de devoir danser avec cette fille. D'ailleurs les fills c'est chiant. Juste chiant. On ne peut rien leur dire elles s'énervent tout de suite. On ne peut pas les frapper pour jouer, c'est trop fragile. Et on ne peut pas leur mettre de ver de terre dans les cheveux, ça ne se fait pas. Alors Stuart préfère faire tout ça avec son groupe d'amis, des ratés de rang plus bas que le sien. Il est le petit riche du groupe, celui avec les beaux vêtements qu'il doit éviter de salir. Mais il les salit, à chaque fois... Ramper dans la boue ça tâche. Il s'amuse, passe le plus clair de son temps la tête en bas dans les arbres et lance parfois des cailloux sur les passants avant de se cacher dans la paille. Ils rient, crachent du haut des vieilles tours et se soulagent dans la rivière, en amont des familles qui viennent se baigner. Ce sont des enfants.


"Et les voilà qui jouent à la bagarre dans les roseaux ; on se tortille on se mordille,on se pousse et on se course, on se rattrape et on s'échappe."

Lorsque les fermiers viennent se plaindre qu'une tête frisée à fait s'échapper leurs moutons les parents se grondent, accusent Stuart d'avoir de mauvaises fréquentations. Parfois il est punit et envoyé dans sa chambre où il peut à son bon vouloir jouer avec ses innombrables jouets. Ca ne dure pas, en général quelques heures après on le libère prétextant qu'il a compris la leçon. Lorsqu'on traine trop à ouvrir la porte Stuart hurle et pleure des larmes de crocodile derrière la porte. Alors les domestiques essayent de le calmer et toutes les personnes qui passent tout près. On lui apporte les plus délicieux goûtés, on lui offre de nouvelles choses et on implore la gouvernante de laisser sortir ce pauvre enfant. Il se fond dans un visage d'ange, des grands yeux suppliants et on cède. On cède toujours... Stuart retrouve sa liberté et retourne aussi vite jouer avec ses amis qui ne se doutent pas de la comédie qu'il a dut faire. Stuart à un don, celui d'attendrir les autres ou de leur faire perdre patience. Personne n'ose le gronder trop longtemps. Il semble porter la bonté de sa mère et le sourire charmeur de son père. Tout le monde l'aime et personne n'ose le ramener sur terre à l'exception de ses amis. C'est sans doute la raison pour laquelle il les aime encore plus que le reste du monde. Ils sont la, vraiment la, pour lui. Ils ne font pas de faux semblant, ils sont vrais avec lui et il aime ça même plus, il adore ! Il se sent vraiment lui même. Il n'a pas besoin de jouer la comédie, personne ne le croira ici. Il se contente de la jouer pour les sortir d'affaire lorsque c'est nécessaire.

Mais parfois les choses vont un peu trop loin. Cette fois-ci en est le plus grand exemple. Cette fois il se fait gronder, juste un tout petit peu. Il fond en larmes devant ses parents et change leur froncement de sourcils en doux sourire rassurant. On s'excuse de lui avoir fait de la peine, on le caline et on lui offre une fois de plus ce qui lui ferait plaisir. Mais cette fois son grand-père décide d'agir. Il le cajôle comme tout le monde sauf qu'il lui annonce en plus qu'il entrera dans une école avec d'autres enfants. Terminé les cours à domicile, le dernier précepteur est tombé étrangement malade comme tous les autres avant lui. Une crise de foie ou quelque chose comme ça... Stuart devra suivre les cours avec d'autres élèves et pire encore, il devra partager une chambre avec l'un d'eux. Stuart n'en a aucune envie, il tente la comédie mais cette fois il n'existe aucune solution. On lui promet qu'il ne manquera de rien, qu'on lui fera parvenir ce qu'il veut à n'importe quel moment. On essaye de le rassurer, on lui dit que sa soeur aussi est dans cette école et sa fiancée... Qu'est-ce qu'il en a à faire ?! Il n'ira pas ! Il tape du pied et menace de faire la grève de la faim. On est désoler pour lui et on lui promet d'y réfléchir... Tu parles ! Alors Stuart s'enferme dans sa chambre, lance la majeur partie de ses jouets par la fenêtre et les voit s'éclater au sol. Il jète ce à quoi il tient le moins. Tout y passe, même les lampes. De toute façon il sait qu'on les remplacera dès qu'il sortira de sa chambre. Il lance la moitié de ses chaussures, une bonne centaine de paires. De toute façon il n'en aime que trente. Puis il se calme, doucement. Il fond en larmes, de vraies larmes cette fois. Il fait une tresse avec ses draps et s'échappe par la fenêtre. Il va retrouver ses potes, sa vraie famille. Il leur parle de ses craintes, de ses peurs et du fait qu'il ne veut pas les perdre. On le rassure. Visiblement l'un d'entre eux y entrera aussi à la rentrée. Andrea le fils de Pinocchio a déjà son entrée pour l'école. Alors Stuart est rassurée. Il lui saute dans les bras ou presque. Finalement il ne sera pas seul. Ses potes lui expliquent aussi les avantages d'une telle école. Il n'aura plus ses parents ou la gouvernante sur le dos. La bas il sera libre à sa façon. Pour une fois dans sa vie il y aura plus d'enfants que d'adultes. Finalement ça semble plutôt cool l'école....

Il rentre et ses parents lui expliquent qu'il peut rester. Ils trouveront un prochain précepteur, ils le lui jurent. Il n'est pas obligé de partir s'il n'en a pas envie. Mais après tout son cirque Stuart affiche un grand sourire et annonce à ses parents que ce n'est pas grave. Il ira dans cette école si ça peut leur faire plaisir. Il prétend qu'il y va pour eux et son sourire d'ange fait le reste.


codage by Sybline


Dernière édition par Stuart W. Charming le Mar 26 Sep - 0:21, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 175
Date d'inscription : 23/09/2017



MessageSujet: Re: Stuart Charming, prince aux belles chaussures   Lun 25 Sep - 1:46

Heeeeeeeey mais quelle surprise dis donc!
Grouille toi de finir ta fiche et tout le blabla la godasse, aller!
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 114
Date d'inscription : 24/09/2017



MessageSujet: Re: Stuart Charming, prince aux belles chaussures   Lun 25 Sep - 1:49

(je viens de me rendre compte après avoir posté ma fiche que mon gif dans élue fait genre "on lance des cailloux sur l'élue parce qu'on en veut pas. CASSE-TOI TU PU !!" ça a son charme).


Merci mon joli ! Je ferais ça demain, la je dois dodoter et éviter de trop songer au film en m'endormant. Je t'ai déjà dit qu'IRL j'avais la phobie de dormir dans la même pièce qu'un clown en porcelaine ? (c'est précis XD )
Revenir en haut Aller en bas

avatar


CO-FONDATEURFutur roi


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 183
Date d'inscription : 06/09/2017



MessageSujet: Re: Stuart Charming, prince aux belles chaussures   Lun 25 Sep - 6:10

Et re bienvenue jeune prince. Tu sais où trouver le staff si tu as besoin



 
Vanyel
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar


MEMBREAussi rebelle que sa mère !


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 286
Date d'inscription : 21/09/2017



MessageSujet: Re: Stuart Charming, prince aux belles chaussures   Lun 25 Sep - 8:55

Bienvenue Stuart Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar


CO-FONDATRICEPrincesse des Neiges


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 186
Date d'inscription : 21/09/2017



MessageSujet: Re: Stuart Charming, prince aux belles chaussures   Lun 25 Sep - 9:05

Prince Stuart

*lui fait une révérence*



Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 110
Date d'inscription : 23/09/2017



MessageSujet: Re: Stuart Charming, prince aux belles chaussures   Lun 25 Sep - 10:13

Bienvenu Stuart ^^ et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 175
Date d'inscription : 23/09/2017



MessageSujet: Re: Stuart Charming, prince aux belles chaussures   Lun 25 Sep - 10:44

(Maintenant que tu le dis... ça fonctionne plutôt bien ehe)

Alors tu m'as jamais parlé de cette phobie ultra précise mais écoute... vire tous les clowns en porcelaine de ta chambre et ça devrait le faire 8D (Perso c'est pendant nos vacances chez nos grands-parents, avec les frangins on se battaient pour ne pas avoir l'oreiller hyper glauque avec un fucking clown dessus... on devait le retourner face contre le matelas pour pouvoir pioncer mais on était pas serein). Breeef j'ai hâte de lire la suite de ta fiche monsieur le prince! Force et honneur.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


CO-FONDATRICEPrincesse des Neiges


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 186
Date d'inscription : 21/09/2017



MessageSujet: Re: Stuart Charming, prince aux belles chaussures   Lun 25 Sep - 10:53

Si vous ne regardiez pas ça, vous n'auriez pas aussi peur des clowns xD

Moi je suis phobique des oies (vu que tout le monde raconte sa phobie mdr)



Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 175
Date d'inscription : 23/09/2017



MessageSujet: Re: Stuart Charming, prince aux belles chaussures   Lun 25 Sep - 10:55

Nan mais j'ai pas la phobie des clowns! Et cet oreiller de merde je l'ai connu bien avant ça D: Mais ouais les clowns c'est ultra badant. Ce sont des adultes maquillés de façon dégueu le plus souvent, qui font du n'importe quoi pour faire rire les enfants. J'ai toujours trouvé ça ultra dérangeant depuis tout môme.
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 140
Date d'inscription : 20/09/2017



MessageSujet: Re: Stuart Charming, prince aux belles chaussures   Lun 25 Sep - 12:56

Merci à tous !!!!


XD ça n'a rien à voir avec ça mais avec un autre film dont je n'ai jamais retrouvé le titre et sur lequel on était tombé en zappant. Pour la chambre t'en fait pas, il n'y en a aucun ! Parcontre j'en avais reçu un qui faisait de la musique le noël suivant le début de cette phobie. Il a terminé au fond de l'armoir sous une tonne de trucs lourds et avec mes peluches de lion devant pour monter la garde (parce que oui, autant j'avais peur des clown en porcelaine, autant je pensais à cause de Toys Story que mes peluches prenaient vie la nuit...). Bref ! Je vais continuer ma fiche de liens.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


CO-FONDATRICEPrincesse des Neiges


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 186
Date d'inscription : 21/09/2017



MessageSujet: Re: Stuart Charming, prince aux belles chaussures   Lun 25 Sep - 12:59

oh c'est trop meugnoooooooooon



Revenir en haut Aller en bas

avatar


CO-FONDATRICEPrincesse des Neiges


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 186
Date d'inscription : 21/09/2017



MessageSujet: Re: Stuart Charming, prince aux belles chaussures   Mar 26 Sep - 6:30

On a pas la même vision de ces bals. Déjà maman m'a dit que je devais danser avec toi sans rien me dire. Elle me dira qu'on est fiancés à mes 18 ans sauf si tu me dis avant. Mais en plus j'étais contente que tu t'enfuis je voulais pas danser avec toi moi. On m'obligeais...

M'enfin tu es validé. Tu me réserves un rp?

Bon jeu à toi



Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Stuart Charming, prince aux belles chaussures   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stuart Charming, prince aux belles chaussures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TRES BELLES IMAGES
» Stuart Ballister [Validée]
» Chaussures en Arnor
» Lestat Stuart
» Stuart Allan Pot [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Heirs of The Tales :: Gestion des personnages :: Vos présentations :: Fiches Validées
-
Sauter vers: